Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 01:53
Commerce allégé, vallse des enseignes

Carole Delga à l'étal – en miroir

 

Sète : la secrétaire d’État Carole Delga rencontre les commerçants des halles.

Carole Delga, de passage dans la région, a salué les commerçants des halles sétoises.

« On va alléger vos charges dès 2015 », explique-t-elle à l'une des charcutières. La réponse fuse, polie mais empreinte d'un scepticisme non dissimulé : « J'attends de voir. »

 

Voyons.

 

Une petite ville en France de nos jours.

 

Dans l'ancienne rue commerçante les boutiques sont fermés depuis sept ans (de malheur) et un peu plus.

 

Dans son prolongement qui descend vers le château, le sinistre s'est déclaré en 2003. Les flammèches en affiches ont gagné le quartier – A louer, A Vendre... Les annonces, jaunies par le temps, n'ont plus cours : des agences immobilières ont fait long feu.

 

Sur la place de l'église, entre les deux rues, il reste un courageux couple d'épiciers (produits du terroir, cartes postales), un antiquaire (à l'ouest, rien de neuf), un café entr'ouvert. En saison (en toute saison), il y a des touristes, et, le dimanche, des indigènes ruraux qui ont déposé femme et enfants à la messe.

 

D'autres ont déserté : un encadreur, artisan-artiste ; un je-ne-sais-quoi – le temps efface la mémoire.

 

On observe la sollicitude, la permanence, la solidaritude de l'équipe municipale qui entretient la vie en potiche.

 

Certains commerçants ont émigré dans les galeries marchandes des deux grandes surfaces, ou bien sur leurs parkings (gratuits et illimités), mais, là également, les enseignent vallsent.

On liquide.

 

Libellus est consacré à la littérature, aux beaux-arts, à l'esthétique, à l'Histoire.

Voyons quelques monuments historiques.

Commerce allégé, vallse des enseignes

Zone, bornes. Morne zone.

Commerce allégé, vallse des enseignes

CHOK. La brigade des feuilles a gerbé devant les vitrines desséchées. On le verra encore plus loin.

Commerce allégé, vallse des enseignes

En blanc, couleur du deuil nippon, avec trois points verts pour égayer.

Commerce allégé, vallse des enseignes

En noir et jaune. Les ordures sont cabossées.

Commerce allégé, vallse des enseignes

En perspective et profondeur. La préférée de Des pas perdus, qui, chaque dimanche, nous apporte sa moisson de vitrines en faillite.

Commerce allégé, vallse des enseignes

Entrée libre. C'était écrit.

Commerce allégé, vallse des enseignes

Grille ouverte.

Commerce allégé, vallse des enseignes

Un bon horloger. Il a baissé le rideau. Les pendules ne sont plus à l'heure.

Commerce allégé, vallse des enseignes

A-t-on besoin d'une librairie ? La lecture est nuisible à l'homme. Reading is bad for human being. La lectura es muy mala para los hombres. Une papeterie ? Pour écrire ? Et puis quoi encore !?

Commerce allégé, vallse des enseignes

Ne reprisez plus. Jetez. Consommez.

Commerce allégé, vallse des enseignes

Véritable reflet de Lou, sur la porte vitrée (vous ne voyez pas ?).

Commerce allégé, vallse des enseignes

Valls-nu-pieds.

Commerce allégé, vallse des enseignes

La messe est dite.

 

« On va alléger vos charges dès 2015 ».

On attend de voir.

Pour ce qu'il en reste...

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de maintenant
commenter cet article

commentaires

des pas perdus 17/11/2014 19:08

Au feu !

Lou de Libellus 17/11/2014 20:26

On t'avait prévenu.

des pas perdus 17/11/2014 19:07

J'ai une poule au pot...

Lou de Libellus 17/11/2014 20:25

Cochon !

des pas perdus 16/11/2014 18:52

J'ai oublié de dire que j'aime le décalage ou le fossé entre la première image et les suivantes... La communication et la réalité...

Lou de Libellus 16/11/2014 19:10

J'aime bien la communication en gilet rose ouvert sur un T-shirt chastement échancré, sous le léger manteau imperméable. Hier, j'ai fait griller des saucisses, mais elles n'avaient pas le sourire gourmand de l'autre. Demain, je rôtis la pintade.

des pas perdus 16/11/2014 11:53

Justement, avec moins de charges, l'Eglise pourrait recruter des prêtres !

Lou de Libellus 16/11/2014 13:27

Il y a les charges ecclésiastiques qui relevaient de la simonie, et les Saint-Simoniens, des anarchistes, des partageux, dont la maison se situait en haut de Ménilmontant, près de chez moi. On a dû raser, on a pu garder un jardin du souvenir. Dans mon souvenir, la maison était au fond d'une impasse, de l'autre côté de la rue, là où l'on trouve maintenant un 'Picard'.

Un partageux 16/11/2014 11:16

Qui se souvient que nous avions il n'y a pas si longtemps des tailleurs et des couturières, des crémières et des droguistes ?

Liquidation totale ! La mercière, l'épicier, le chausseur, la libraire. Tout doit disparaître !

Pas seulement le pauvre diable transi sous sa tente http://partageux.blogspot.fr/2014/11/un-episode-de-la-guerre-aux-pauvres.html

Tout doit disparaître ! C'est la grande vallse finale.

Lou de Libellus 16/11/2014 13:28

"des crémières"

Ah ! Tu n'as pas connu madame Maggi (du nom de son enseigne) : les oeufs emballés dans du papier journal (reading is presently bad for human being), les yaourts en pots de verre consignés (elle les brassait elle-même)...

"Liquidation totale ! Tout doit disparaître !"

Oui ! Tu suis, public !
http://www.libellus-libellus.fr/article-26422653.html

Ton lien http://partageux.blogspot.fr/2014/11/un-episode-de-la-guerre-aux-pauvres.html (les liens ne sont plus actifs chez OverBlog, il faut copier-recoller) est précieux. L'histoire me rappelle un souvenir.

"Liquidation totale"
Tu ne crois pas si bien dire. Attends le 1er janvier 2015. L'ami, le Seigneur Des Pas Perdus de la Butte, est dans la confidence.
Tu ne seras pas liquidé, tu n'es pas (pas encore) un personnage des fameuses séries des productions Libellus, séries qui vont disparaître pour mieux reparaître.

des pas perdus 15/11/2014 22:13

Hein?

des pas perdus 15/11/2014 22:13

C'est bien et tout vu...

Lou de Libellus 16/11/2014 06:14

Et comme ça, tu as temps libre aujourd'hui, tu pourras enfin aller à la messe.

 


 
Handicap International

un clic sur les images