Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 00:15
Louis-Ferdinand Céline, L'école des cadavres – encore très loin des orages

Louis-Ferdinand Céline, L’École des cadavres, Éditions Denoël, 19, rue Amélie, Paris, Copyright par Louis- Ferdinand Céline, Paris 1938 – Une Production Cigale

 

le Temps, 20 juillet 1938

 

Aryens, il faut toujours vous dire à chaque Juif que vous rencontrez que s'il était à votre place il serait lui nazi 100 pour 100. Il vous trouve en son intime stupide à dévorer du foin de n'avoir encore rien compris. Et plus vous lui donnerez des preuves de bienveillance, d'amitié, et plus il se méfiera, forcément...

 

A chaque seconde, il se demande si ça va durer toujours...

 

Il aime pas beaucoup vous regarder en face. Plutôt il vous bigle de travers, à la dérobée, comme on observe les cocus, de biais, vaquer à leurs petites affaires, encore pas inquiets du tout, encore très loin des orages.

 

Céline est un écrivain.

 

Qu'est-ce qu'un écrivain ? Comment apprendre à lire, à distinguer auteur, narrateur, personnage ? Quand Dame Agatha Christie publie Le meurtre de Roger Akroyd, personne ne la soupçonne d'être une meurtrière.

La vérité, c'est que Céline se foutait de ce monde de violence et d’imbécillité. A Sigmaringen (la page est sous-titrée : « c'est du roman »), il faisait scandale, mais on le tolérait, les crétins de Vichy ou de Berlin se réjouissaient du guignol (Guignol's Band) qu'ils ne lisaient que selon une informe (infâmante ?) lecture.

 

Qu'est-ce qu'un écrivain ?

 

ÉCRIVAIN. n. m. Celui qui compose des livres. Le métier d'écrivain. Un écrivain médiocre. Un écrivain célèbre. Les meilleurs écrivains du dix-huitième siècle. Les grands écrivains. Il se dit aussi des Femmes. Mme de Sévigné est un grand écrivain. Le dix-neuvième siècle fut fécond en femmes écrivains.

Absolument, Un écrivain, Un auteur distingué par les qualités de son style. Il faut de solides études pour former un écrivain. C'est un habile conteur : ce n'est pas un écrivain.

Écrivain public se disait de Celui qui faisait métier d'écrire pour le public des lettres, des mémoires, des pétitions, etc.

Dictionnaire de l’Académie Française, huitième édition, 1932-1935

 

Qu'est-ce qu'un auteur ?

 

AUTEUR. n. m. Celui qui est la première cause de quelque chose. Dieu est l'auteur de la nature. JÉSUS-CHRIST est l'auteur de notre salut. Les auteurs de la sédition, de la conjuration furent punis. On ne connaît point l'auteur de cette nouvelle. Vous êtes l'auteur de ma ruine. On n'a pu découvrir l'auteur de ce forfait. Il ne fut que l'instrument du crime; un tel en est l'auteur, le premier, le véritable auteur.

Les auteurs d'une race, Ceux dont elle est sortie. C'est dans ce sens qu'on dit, en termes de Jurisprudence, Les collatéraux descendent d'un auteur commun.

Les auteurs de nos jours, Notre père et notre mère.

Il signifie aussi Inventeur. L'auteur d'une découverte, d'un procédé. Il est l'auteur de ce système. Les auteurs des opinions nouvelles. L'auteur d'un projet.

Il se dit spécialement de Celui qui a fait un ouvrage de littérature, de science ou d'art. L'auteur de ce livre est inconnu. Cette musique est d'un auteur célèbre. Après la pièce, le public demanda le nom de l'auteur. Quel est l'auteur de ce tableau ? On le dit aussi des femmes. Cette dame est l'auteur d'un fort joli roman.

Il signifie absolument Celui qui a écrit quelque ouvrage ou qui écrit habituellement des ouvrages. Bon auteur. Mauvais, médiocre auteur. Il s'est fait auteur. La condition, la vie, le métier d'auteur. La réputation, la célébrité, la gloire de cet auteur. Auteur ancien. Auteur moderne. Auteur classique. Auteur grave. Auteur frivole. Auteur dramatique. Auteur grec, latin, italien, arabe. Auteur approuvé. Auteur orthodoxe. Auteur apocryphe. Auteur anonyme. Auteur pseudonyme. Auteur original. Les auteurs sacrés. Les auteurs profanes. Auteur contemporain. On dit adjectivement, dans ce sens, Une femme auteur.

Il désigne quelquefois par extension l'Ouvrage même d'un auteur. Lire un auteur. Commenter, expliquer, critiquer un auteur. Entendre les auteurs. Citer un auteur. Compiler des auteurs. Collection, choix des auteurs grecs, etc. Étudier les bons auteurs. Il possède à fond ses auteurs.

Il signifie également Celui de qui on a appris quelque nouvelle. C'est mon auteur. Je vous nomme mon auteur. Je vous cite mon auteur. Il ne veut pas dire son auteur. En ce sens, on dit aussi d'une Femme C'est elle qui est mon auteur.

En termes de Jurisprudence, il se dit de Celui de qui on tient quelque droit. On lui disputait la possession de cette terre, il fit appeler ses auteurs en garantie.

Dictionnaire de l’Académie Française, huitième édition, 1932-1935

 

Qu'est-ce qu'un narrateur ?

 

NARRATEUR, TRICE. (On prononce les deux R dans ce mot et dans les quatre suivants.) n. Celui, celle qui narre, qui raconte quelque chose. C'est un narrateur ennuyeux, fastidieux, exact, fidèle. Une amusante narratrice.

Dictionnaire de l’Académie Française, huitième édition, 1932-1935

 

Qu'est-ce qu'un personnage ?

 

PERSONNAGE. n. m. Personne. En ce sens, il se dit principalement des Hommes, et il comporte une certaine idée de grandeur, d'autorité, d'importance sociale. Les plus grands personnages de l'antiquité. Il se croit un personnage, un grand personnage. Trancher du personnage.

Il s'emploie quelquefois comme terme de dénigrement, et alors sa signification est ordinairement déterminée par une épithète. C'est un fort sot personnage. C'est le plus ridicule personnage que l'on puisse voir. Voilà un impudent personnage. Vous êtes un plaisant personnage. Absolument, Je connais le personnage.

Il se dit encore des Personnes mises en action dans un ouvrage dramatique; en ce sens, il s'applique aux femmes comme aux hommes. Le personnage de Tartufe, de Joad, de Zaïre, de Figaro, de Ruy Blas, d'Antony. Le principal personnage. Il y a dans cette pièce trop de personnages, trop de personnages accessoires. Personnage essentiel, inutile à l'action. La liste des personnages. On dit de même Les personnages d'un dialogue.

Il se dit quelquefois de Ces mêmes personnes, par rapport aux comédiens qui les représentent. Il joue le premier personnage, le principal personnage. Il joue bien son personnage.

Il se dit, par extension, des Personnes qui figurent dans un ouvrage narratif, dans un roman. Ce romancier a trop multiplié les personnages secondaires.

Fig., C'est un personnage de roman se dit d'un Homme qui a eu beaucoup d'aventures.

PERSONNAGE se dit, figurément, de la Manière dont on se conduit. Cet homme-là est destiné à jouer un grand personnage. Il a joué dans cette affaire un étrange personnage. Il fait un triste, un sot, un plat personnage. Il joue bien, il soutient bien son personnage. Un intrigant est obligé de jouer bien des personnages à la fois. Un fripon ne fait pas longtemps le personnage d'homme de bien.

Il désigne, en termes de Beaux-Arts, les Figures d'une composition. Un personnage placé au premier plan.

Tapisseries à personnages, Tapisseries où il y a des figures d'hommes et de femmes.

Personnage allégorique, Être métaphysique, création abstraite en qui la poésie ou la peinture personnifie une chose, une qualité ou un défaut de la nature humaine. La Renommée dans « l'Énéide » et la Mollesse dans « le Lutrin » sont des personnages allégoriques. Rubens, dans sa galerie du Luxembourg, a fait un grand emploi des personnages allégoriques.

Dictionnaire de l’Académie Française, huitième édition, 1932-1935

 

On se plaira éventuellement à connaître que l'écrivain est un insecte coléoptère de la famille des eumolpes qui découpe des sortes de caractères dans les feuilles de vigne (Elie-Abel Carrière, La Vigne, 1865).

Céline, fin entomologiste du monde, le connaissait.

 

Le narrateur est celui qui raconte l’histoire. Il ne faut pas le confondre avec l’auteur du récit (la personne physique qui a écrit le texte) ni avec les personnages (le narrateur n’est pas forcément un personnage du récit).

 

Relisons.

 

le Temps, 20 juillet 1938

 

Aryens, il faut toujours vous dire à chaque Juif que vous rencontrez que s'il était à votre

place il serait lui nazi 100 pour 100. Il vous trouve en son intime stupide à dévorer du foin de n'avoir encore rien compris. Et plus vous lui donnerez des preuves de bienveillance, d'amitié, et plus il se méfiera, forcément...

 

A chaque seconde, il se demande si ça va durer toujours...

 

Il aime pas beaucoup vous regarder en face. Plutôt il vous bigle de travers, à la dérobée, comme on observe les cocus, de biais, vaquer à leurs petites affaires, encore pas inquiets du tout, encore très loin des orages.

 

1938. Nous sommes avant l'orage. La tempête souffle depuis 1933, mais le maréchal n'a pas encore fait le don de sa personne à la France, ni même à la science.

 

 

Aryens. Ce discours s'adresse aux Aryens, qui se disent Aryens – le terme n'est pas forgé par celui qui parle.

 

Chaque Juif, s'il était à votre place il serait lui nazi 100 pour 100.

Cette phrase, dont la banalité suffit à disculper celui qui parle de toute malice, serait digne de Monsieur Perrichon (un personnage) ou de Monsieur de La Palice (dans le personnage qu'on en a fait).

Si vous, oui, devant votre écran, vous étiez à la place d'un nazi... Reprenons... Si vous étiez à la place du calife, vous seriez calife, n'est-ce pas ?

 

Il vous trouve en son intime stupide à dévorer du foin.

Ainsi, le Juif, qui n'est pas à la place d'un nazi, trouve clairement le nazi stupide. Est-ce le propos ou la pensée du Juif, un personnage qui observe, ou du narrateur, ou de l'auteur qui s'exprime en ayant recours à un truchement ?

 

Plutôt il vous bigle de travers, à la dérobée, comme on observe les cocus, de biais.

Voilà nos nazis, stupides à dévorer du foin, cocus !

 

Encore très loin des orages.

Loin des Orages d'acier qui anéantirons le Reich millénaire, après six millions, huit millions, dix millions d'exterminés. L'horreur est dans cette indétermination.

 

Céline n'a jamais appelé au meurtre, sinon dans un sens figuré, en littérature, avec ses Bagatelles pour un massacre des illettrés.

 

Céline est un écrivain.

 

- - -

Louis-Ferdinand Céline, L'école des cadavres – encore très loin des orages

Louis-Ferdinand Céline, Les écrits maudits, La Griffe Rouge

 

Voyons un peu : Céline, avec André Parinaud, journaliste, réalisation : Alexandre Tarta, INA, 1958 – première partie

 

Voyons un peu : Céline, avec André Parinaud, journaliste, réalisation : Alexandre Tarta, INA, 1958 – seconde partie

 

Une leçon de littérature.

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de litterrance
commenter cet article

commentaires

des pas perdus 01/04/2015 17:49

Bien bien, merci pour cette leçon très limpide et très pédagogique. Dites-moi, vous étiez dans l'éducation nationale ?

Lou de Libellus 01/04/2015 18:04

J'étais au front !

Le Gentil 01/04/2015 12:22

À toutes ces questions, il manque la toute première : qu'est-ce qu'un dictionnaire ? Eût-elle été posée, la réponse eût sans doute été : c'est pas moi, c'est l'autre. L'éructant Céline même, revisité par Lou.

Lou de Libellus 01/04/2015 13:16

"Recueil de tous les mots d'une langue, rangés le plus souvent dans l'ordre alphabétique, et expliqués dans la même langue, ou traduits dans une autre. Dictionnaire français. Dictionnaire latin, Dictionnaire latin-français, français-latin. Dictionnaire italien. Dictionnaire espagnol. Dictionnaire de la langue française. Dictionnaire anglais-français, français-anglais. Le Dictionnaire de l'Académie française, ou, simplement, de l'Académie."
Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935

Le locuteur n'est pas forcément l'auteur ni forcément un autre.

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'un lecteur inconnu, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait le même
Ni tout à fait un autre, et m'aime et me comprend.

Car lui, il me comprend, et mon cœur, transparent
Pour lui tout seul, hélas ! cesse d'être un problème
Pour lui tout seul, et les moiteurs de mon front blême,
Oui, lui, le seul, les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-il brun, est-il blond, poivre et sel ? Je l'ignore.
Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Céline mis à nu par Lou de Libellus, même - s'il te plaît.

 


 
Handicap International

un clic sur les images