Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 00:15
Prisons – on enferme, on colmate, on se venge
Prisons – on enferme, on colmate, on se venge
Prisons – on enferme, on colmate, on se venge
Prisons – on enferme, on colmate, on se venge
Prisons – on enferme, on colmate, on se venge
Prisons – on enferme, on colmate, on se venge

Crédits photo : Grégoire Korganow

 

La prison ne remplit pas sa mission. On enferme. On colmate. On se venge.

 

On suit la logique du ressentiment, la culture de la haine de l'autre, une morale de l'esclave selon Friedrich Nietzsche, un procès mimétique selon René Girard.

 

{Cet article ne cite pas suffisamment ses sources} {Référence nécessaire}

 

Cherchez, vous trouverez.

Mt, 7, 7

 

Le code pénal est obsolète, il en reste à la loi du talion, laquelle était un progrès – l'ancienne loi de la vengeance de génération en génération était abolie.

 

La loi du talion.

 

Mais s’il arrive malheur, tu paieras vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure.

Exode, 21, 23-25

 

Si un homme frappe à mort un être humain, quel qu’il soit, il sera mis à mort. Celui qui frappe à mort un animal le remplacera par un autre, vie pour vie. Si un homme provoque une infirmité chez un de ses compatriotes, on lui fera comme il a fait : fracture pour fracture, œil pour œil, dent pour dent. Telle l’infirmité provoquée, telle l’infirmité subie. Celui qui frappe à mort un animal le remplacera par un autre ; celui qui frappe à mort un homme mourra.

Lévitique, 24, 17-21

 

Les pères ne seront pas mis à mort à la place des fils, les fils ne seront pas mis à mort à la place des pères : chacun sera mis à mort pour son propre péché.

Deutéronome, 24, 16

 

Au-delà du talion.

 

Tu ne te vengeras pas. Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis le Seigneur.

Lévitique, 19, 18

 

Ne dis pas : « Il me l’a fait, je le lui ferai : je rendrai à chacun selon ses actes ! »

Proverbes, 24, 29

 

Ô vous qui croyez ! On vous a prescrit le Qiçâç (le talion) au sujet des tués : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Mais celui à qui son frère aura pardonné de quelque façon doit faire face à une requête convenable et doit payer des dommages de bonne grâce. Ceci est un allègement de la part de votre Seigneur et une miséricorde. Donc, quiconque après cela transgresse (en tuant le meurtrier après avoir obtenu le prix du sang) aura un châtiment douloureux.

Saint Qour'ân, Sourate II, verset 178 – traduction : Cheikh Boureïma Abdou Daouda, Daroussalam, 1999

(un ouvrage précieux que m'a offert mon ami Gaylord, ancien maître de Cashmir, chien guide d'aveugle)

 

Le code pénal.

 

Article 312-1

Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002

L'extorsion est le fait d'obtenir par violence, menace de violences ou contrainte soit une signature, un engagement ou une renonciation, soit la révélation d'un secret, soit la remise de fonds, de valeurs ou d'un bien quelconque.

 

Exemple : un commis-voyageur vient vous fourguer un contrat d'assurance vie, alors que vous ne pouvez pas déchiffrer les termes de l'engagement.

 

L'extorsion est punie de sept ans d'emprisonnement et de 100 000 euros d'amende.

 

Article 221-1

Le fait de donner volontairement la mort à autrui constitue un meurtre.

 

Exemple : un artiste étrangle sa belle-mère qui l'étouffait.

 

Il est puni de trente ans de réclusion criminelle.

 

Après sept ans de réflexion, le commis-voyageur a peaufiné sa tactique. Il a eu de bonnes fréquentations en prison. Il est libéré, il se fait dealer de haut vol, un commerce mieux qu'un autre.

 

Le gendre reprend son souffle. Avant même sa première heure de garde à vue, il a pris conscience de sa bêtise. Il ne présente aucun danger public, il n'avait qu'une seule belle-mère.

On ne va peut-être pas le relâcher aussitôt, mais on verra bientôt qu'il est inoffensif, bien avant trente années d'enfermement.

 

Qui vole un œuf... Huit jours. A la sortie, l'affamé vole une douzaine d’œufs, et la poule avec.

 

Qui vole un bœuf... Le commis agricole enviait son patron, il voulait s'établir à son compte, avec son bœuf. Il comprend immédiatement son erreur, son patron le gardait au chaud pour en faire son associé, il a été impatient et il s'en repent, sans risque de récidive.

 

On enferme pour cause ou close de sécurité, ou par vengeance ?

 

Les conditions de vie en prison sont intolérables.

 

On se suicide.

 

Le Ministère de la Justice recrute et forme des surveillants pénitentiaires. La prison change, changez-la avec nous.

 

Le Ministère de la Justice recrute et forme des surveillants pénitentiaires.

 

Erik Silance, Gardiens de prison, documentaire, Belgique, 2009 – Coproduction : Zebra Images, RTL-TVI, BeTV, Prix de la presse Dexia 2009

A 26' 53" : Parfois, certains sortent pires qu'ils ne sont rentrés.

 

La prison de Fleury-Mérogis filmée par des détenus.

Prisons – on enferme, on colmate, on se venge

Éduquer, rééduquer ? Former à un travail ? Conduire à une vie sociale ? Oui, mais pas en donnant à fabriquer des lampions !

 

La prison ne remplit pas sa mission. On enferme. On colmate. On se venge.

 

Les conditions de vie en prison sont intolérables.

 

Dans les prisons de Nantes, traditionnel, int. Charles Marchand, 1925

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de chinoiseries
commenter cet article

commentaires

des pas perdus 25/06/2015 20:34

Je ne t'étonne en t'avouant que je d'accord avec toi. Ce soir, j'ai emprunté Le roman des Ecameaux de Roger Knobelspiess... Avec une belle citation de Nadeau en 4ème de couverture.

Lou de Libellus 26/06/2015 07:44

Je me souviens de Roger Knobelspiess et de son premier procès : les faits n'étaient pas clairement établis. Est-ce un sentiment d'injustice qui lui a inspiré sa vocation ? Plusieurs récidives, une arrestation en flagrant délit... avant de trouver sa voie dans l'écriture et le cinéma.
Quinze ans pour un premier braquage nié. Acquittement - après trois ans de préventive - pour le second, également nié. Sept ans pour une fusillade avec des policiers. Neuf ans pour son flagrant délit.
Moralité : mieux vaut éviter le premier braquage, une fusillade avec des policiers est à moitié pardonnée (et plus qu'à moitié : sept ans au lieu de quinze).

 


 
Handicap International

un clic sur les images