Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 00:15
Guy Dutey, Une allumette pour effacer Jacques Moulin

Guy Dutey, Une allumette pour effacer Jacques Moulin, nouvelle parue dans le recueil Le Temps du mépris, Chronique Sociale, 1981 – ici, publiée dans Scribulations 01/15, En.Ligne.Editions, 2015

Guy Dutey, Une allumette pour effacer Jacques Moulin

Guy Dutey est mort le 19 avril de cette année, dans sa vieillesse tranquille.

 

Le 21 avril

Cher Monsieur,

Le soleil joue dans le relief compliqué des ponts et des mats, des cordes et des écoutilles.

 

Embarquement. Faux papiers ?

 

Déjà, le port s’approche. […] Maintenant, je n’ai plus peur. Je sais quel genre d’épreuve m’attend. […] J’arrive enfin sur le rivage de la liberté. Finies les brimades du quotidien et l’ombre mortelle des murs. Je peux enfin vivre au soleil. Je vous dis ma joie, cher Monsieur.

Jacques Moulin

 

Le 10 mai

Cher Monsieur

[…]

Il faut pourtant que je commence. Je vous ai dit mes débuts assez difficiles, pour ne pas dire très difficiles, et les éclairs d'amitié qui m'avaient laissé un espoir. Au long de mes journées, j'ai été le plus souvent seul. Et je me suis pris à soliloquer avec, comme interlocuteur invisible, mon cher papa trop tôt disparu. Ce que je lui en ai tenu des discours... C'est fou ce que j'avais de choses à lui dire. Je n'aurais jamais cru que j'avais autant de retard à rattraper avec lui. Il a fallu que je sois seul pour découvrir le merveilleux guide que j'ai perdu. Enfin, perdu... c'est manière de dire, il me semble au contraire que je viens de le retrouver. Ces trois dernières semaines de misère m'ont lavé de trois années d'une autre misère.

 

Jacques Moulin, de son nom d'emprunt – écrit-il –, rejoint son oncle Brahim. Jacques (re)devient Kamel.

 

20 décembre

Cher Monsieur,

[…]

Ce matin j'ai « tué » Jacques Moulin. Un meurtre propre. Il m'a suffi d'une allumette pour le faire disparaître de ce pays-ci.

[…]

A bientôt, cher Monsieur, je suis heureux de signer Kamel.

P.S. Nous aurons un petit jardin devant la maison. Apportez-moi un rosier de France.

 

Court récit, œuvre importante, tout en mystère.

Qui est Jacques Moulin ? A qui écrit-il ? On ne le saura pas.

Le récit par lettres est un genre difficile. Le lecteur est en difficulté quand il ne peut identifier ni l'auteur ni le destinataire de la correspondance. Un jeu hors normes.

A découvrir, à commander chez l'éditeur : En.Ligne.Editions, 291, rue Montesquieu, 69400 Villefranche-sur-Saône, ou bien auprès du rédacteur en chef de la revue, Jean-Marie Dutey (jean-marie-dutey at hotmail point fr).

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de litterrance
commenter cet article

commentaires

Jimidi 12/10/2015 13:54

Merci cher Lou, pour tout ça !

Lou de Libellus 12/10/2015 18:10

Je ne fais pas de faux billets.
(mon imprimante est capricieuse)

 


 
Handicap International

un clic sur les images