Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 01:15
Franck Bouysse, Grossir le ciel

Franck Bouysse, Grossir le ciel, la manufacture de livres, 2015 – couverture : Cyril Herry

Franck Bouysse, Grossir le ciel

Franck Bouysse est né en 1967, il vit à Limoges où il enseigne la biologie.

 

« Abel but son verre d'un trait et se leva. Il se tenait face à Gus, tout raide, comme une espèce de bestiole qui ne voudrait pas être repérée dans un décor hostile, puis il planta ses yeux dans ceux de Gus après un silence qui ne rendait service à personne et il dit :

– Tu veux que je te dise vraiment le fond de ma pensée ?

– Je t'écoute.

– Le diable, il habite pas les enfers, c'est au paradis qu'il habite.

 

Entre Alès et Mende, au milieu des Cévennes, un lieu-dit appelé Les Doges, deux fermes éloignées de quelques centaines de mètres, de grands espaces, des montagnes, des forêts, de la neige une partie de l'année, deux hommes, un chien, un fusil, quelques mots, des silences et de la roche pour poser le tout. »

4e de couverture

 

Épigraphe

 

« Le terre aveugle elle-même et l’eau aveugle, le ciel et sa bombarde d’étoiles comme les colombes, l’air, sombre, les essaims de civilisations endormies de la terre végétale, certains reptiles certains oiseaux, et des personnalités vêtues de fourrures, dont le sommeil est de jour, mais que l’obscurité appelle à leurs affaires, ceux-là jouissaient de tout leur aplomb. »

James Agee, Louons maintenant les grands hommes

 

Incipit

 

C’était une drôle de journée, une de celles qui vous font quitter l’endroit où vous étiez assis depuis toujours sans vous demander votre avis. Si vous aviez pris le temps d’attraper une carte, puis de tracer une ligne droite entre Alès et Mende, vous seriez à coup sûr passés par ce coin paumé des Cévennes. Un lieu-dit appelé Les Doges, avec deux fermes éloignées de quelques centaines de mètres, de grands espaces, des montagnes, des forêts, quelques prairies, de la neige une partie de l’année, et de la roche pour poser le tout. Il y avait aussi des couleurs qui disaient les saisons, des animaux, et puis des humains, qui tour à tour espéraient et désespéraient, comme des enfants battant le fer de leurs rêves, avec la même révolte enchâssée dans le cœur, les mêmes luttes à mener, qui font les victoires éphémères et les défaites éternelles.

 

L’abbé Pierre vient de mourir. Gus en est retourné. Il ne l’a jamais connu, l'abbé était catholique, Gus est protestant. Mais il était un peu de la famille. Gus n’en a plus vraiment, de famille, à part Abel et Mars, un voisin et un chien.

Un matin de janvier, Gus est à la chasse, près de la ferme de son voisin. La neige se colore en rouge...

Gus est né il y a plus de cinquante hivers, dans la solitude du premier cri, déjà. Sa ferme est située en haut des Doges, quelques bâtiments de misère, et pour l'essentiel un lopin de forêt.

Les jours s'enfilent sans que rien ne se passe jusqu'à ce qu'on annonce à la télévision la mort de l'abbé Pierre.

Franck Bouysse, Grossir le ciel

Gus finira dans la roche, il ira grossir le ciel, nous irons tous au paradis.

 

Yves Robert, Nous irons tous au paradis, 1977

 

Michel Polnareff (en bonne compagnie avec Jacques Chazot – Les Carnets de Marie-Chantal – et Alice Sapritch), On ira tous au paradis, 1972

 

Une tragédie dans la solitude, le silence, la roche des Cévennes.

 

Puissant ! nous dit Yueyin.

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de litterrance
commenter cet article

commentaires

des pas perdus 30/11/2015 18:03

Je suis patient, j'attends mon tour contrairement à d'autres ;-)

Lou de Libellus 30/11/2015 18:18

Reste en veille.
"Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient."
(Mt, 24, 42)

des pas perdus 27/11/2015 17:52

Peut-être une idée cadeau ?

Lou de Libellus 29/11/2015 12:03

Tu peux offrir, c'est bien.
Tu t'intéresses au ciel maintenant ? Bienvenue au paradis.

Yueyin 27/11/2015 07:56

Comment as-tu trouvé son ecriture alors ? C'est particuliers mais ...

yueyin 01/12/2015 08:05

Je n'aime pas trop donner de note non plus :-)

Lou de Libellus 27/11/2015 11:15

Mais... excellent. Tu sais bien que je donne pas de notes et que je ne présente que de grandes œuvres.

 


 
Handicap International

un clic sur les images