Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 01:15
Karl Marx, Le Capital – Réveillez-vous !

Karl Marx, Le Capital 1, adapt. en manga : Studio Variety Artworks, trad. : Florent Georges, préface d'Olivier Besancenot, Soleil Manga, 2011

Karl Marx, Le Capital – Réveillez-vous !

John Jabez Edwin Mayall, Karl Marx, 1875

 

« Voyez une souris qui ne peut s'échapper de la roue dans laquelle elle tourne, sans cesse. Le problème, ce n'est pas la souris, c'est la roue. »

Ken Loach – cité par Olivier Besancenot dans sa préface.

Ce qui est ici démonté pièce par pièce, c'est la roue.

Préface.

 

A partir d'une étude minutieuse et obsédante, comme il l'écrivit lui-même, de la grande crise de 1857, Marx élabora sa propre théorie de la plus-value. Il démontra que l'exploitation salariale (qui sépare le travailleur qui vend sa force de travail manuel ou intellectuel de ses moyens de production) est la source d'accroissement du capital.

[…]

Marx parvint à déceler le moment précis où la plus-value est créée. Ce n'est pas sur les machines ou les matières premières, mais sur la force de travail.

Préface.

 

Le travailleur est moitié moins payé que ne le vaut son travail. Le bourgeois (celui qui détient les moyens de production) met cet impayé à son profit.

L'argent étant devenu une fin en soi (et non plus un simple objet d'échange entre un marchand et un client), le capitaliste se lance dans une course folle (une schizophrénie économique et financière) pour produire toujours plus en rémunérant toujours moins. Les travailleurs n'ont alors plus les moyens d'acquérir les produits qu'ils fabriquent. Il s'ensuit une crise, une faillite généralisée dont l'Etat-Patron n'est pas épargné.

La surproduction génère une crise de l'invendu dont le patron ne peut se sortir que par une grève – on liquide le surplus et on ne paie plus la main-d'œuvre.

[NDL : on se rappelle la longue grève de la Rhodiaceta en 1967 et celle, générale, en mai 68 – il sera répondu aux questions en commentaire]

Karl Marx, Le Capital – Réveillez-vous !

Nous achetons leur force de travail.

Karl Marx, Le Capital – Réveillez-vous !

Nous achetons une marchandise très particulière : la force de travail de nos ouvriers !

Karl Marx, Le Capital – Réveillez-vous !

Les travailleurs se prostituent, les bourgeois se font proxénètes.

Karl Marx, Le Capital – Réveillez-vous !

L'argent-roi.

Karl Marx, Le Capital – Réveillez-vous !

Réveillez-vous !

Karl Marx, Le Capital – Réveillez-vous !

Karl Marx, Le Capital 2, adapt. en manga : Studio Variety Artworks, trad. : Florent Georges, Soleil Manga, 2011

 

Le second volume reprend et développe les concepts présentés dans le premier. Il s'agit de définir les mécanismes (la mécanique) du capitalisme : la plus-value, la recherche du profit et la surproduction, les contradictions du capitalisme, les banques et la suraccumulation, les crises du capitalisme.

Karl Marx, Le Capital – Réveillez-vous !

Karl Marx et Friedrich Engels, Le Manifeste du parti communiste, adapt. en manga : Studio Variety Artworks, trad. : Florent Georges, Soleil Manga, 2012

 

Le Manifeste du parti communiste remet en mémoire les concepts de bourgeois et de prolétaires.

« Par bourgeoisie, on entend la classe des capitalistes modernes, qui possèdent les moyens de la production sociale et emploient du travail salarié ; par prolétariat, la classe des travailleurs salariés modernes qui, ne possédant pas en propre leurs moyens de production, sont réduits à vendre leur force de travail pour vivre. »

Le communisme selon Marx est proche du projet libertaire gaulliste.

 

Charles Reisner, The Big Store, 1941

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de chinoiseries
commenter cet article

commentaires

yueyin 27/12/2015 09:59

Réveillons nous :-)

Lou de Libellus 27/12/2015 12:41

Embrassons, embrasons-nous !

des pas perdus 21/12/2015 13:42

J'ai relayé votre article cher camarade Lou.

Lou de Libellus 21/12/2015 16:27

C'est trop. C'est trop. C'est trop !

 


 
Handicap International

un clic sur les images