Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 00:15
Yves Battistini, Trois contemporains – où est la vérité ?

Yves Battistini, Trois contemporains, Héraclite, Parménide, Empédocle – traduction nouvelle et intégrale avec notices, Les Essais LXXVIII, Galimard, 1955/1961

 

Héraclite.

Yves Battistini, Trois contemporains – où est la vérité ?

Hendrick ter Brugghen, Héraclite, huile sur toile, 1628, Rijksmuseum, Amsterdam

 

Sa pensée ne nous est parvenue que par la tradition orale, la mémoire des témoins, en fragments – comme le maître s'y complaisait.

Héraclite est un des premiers maîtres de la dialectique. Est-il obscur ou bien poète de la Nature autant que philosophe ? Sa vision du monde en mouvement dans sa densité éternelle est actuelle, selon le mot de Nietzsche : le monde, dans son éternel besoin de vérité, a éternellement besoin d'HéracliteLa philosophie à l'époque tragique des Grecs, 1873.

 

Ποταμῷ γὰρ οὐκ ἔστιν ἐμϐῆναι δὶς τῷ αὐτῷ.

On ne descend pas deux fois dans le même fleuve.

 

Les chercheurs d'or creusent beaucoup et trouvent peu.

 

Puisse la richesse ne vous manquer jamais, Ephésiens, afin que votre corruption soit manifeste.

 

Héraclite est notre contemporain.

 

Parménide.

Yves Battistini, Trois contemporains – où est la vérité ?

Raphaël, Parménide, L'École d'Athènes, détail, 1509-1510

 

De son poème Sur la nature ne nous sont parvenus que cent cinquante vers : un préambule, où le poète est présenté à la déesse Dikê, une première partie sur la vérité, une seconde sur l'opinion.

 

Εἰ δ΄ ἄγ΄ ἐγὼν ἐρέω, κόµισαι δὲ σὺ µῦθον ἀκούσας : ἡ µὲν ὅπως ἔστιν τε καὶ ὡς οὐκ ἔστι µὴ εἶναι.

Allons, je vais parler et toi recueille mes paroles : être est et non-être n'est pas.

 

Τὸ γὰρ αὐτὸ νοεῖν ἐστίν τε καὶ εἶναι.

Même chose se donne à penser et à être [et c'est l'être].

 

Si l'être est et si le non-être n'est pas, alors que la pensée et l'être ne font qu'un, comment puis-je penser le non-être ? Parménide refuse le concours des sens et en même temps il écrit : Allons, je vais parler et toi recueille mes paroles.

 

La perception est au cœur de la question.

Qu'y a-t-il (à penser) ? Que perçoit-on ? Voyons René Magritte, La Condition humaine I, ouvrons le dialogue.

Yves Battistini, Trois contemporains – où est la vérité ?

René Magritte, La Condition humaine I, 1933, The National Gallery of Art, Washington

 

_ Qu'y a-t-il derrière la toile peinte posée sur un chevalet devant la fenêtre ? Ce qu'on voit sur la toile ? Une imagination de l'artiste ? Rien ?

_ Que voit-on derrière la toile peinte posée sur un chevalet devant la fenêtre ? Evidemment, on ne voit rien.

 

On peut apprendre à regarder.

Le réel n'est ni de l'ordre d'un univers idéel dont ne nous serait donnée que l'ombre portée ni de l'ordre d'une pure représentation détachée. Nous sommes impliqués dans notre perception du monde et en même temps nous partageons notre expérience avec d'autres témoins (le dialogue, τὸ διάλογος). Ce que nous révèle une œuvre d'art – notre histoire toujours recommencée.

 

Empédocle.

Yves Battistini, Trois contemporains – où est la vérité ?

Michael Wolgemut and Wilhelm Pleydenwurff, Empedocles, gravure, Liber chronicarum, 1493

 

Empédocle d'Agrigente eut un rôle politique majeur dans sa cité. En démocrate, il lutta contre les ennemis de la liberté qui aspiraient à la tyrannie. Il ne reconnaissait qu'un seul dieu, la Matière éternellement vivante, sans cesse mouvante, conscience pensante et réalité sensible. Il s'opposait à ceux qui faisaient du sacré une profession et voulait briser les cages de la servitude, lever les interdits : pour cela, on le bannit.

Dans son poème philosophique Sur la nature de l'univers, il réalise une synthèse de la pensée de ses prédécesseurs. Quatre éléments composent l'univers : le feu, l'air, la terre et l'eau, en même temps matériels et doués de conscience. Deux forces conduisent l'univers selon des cycles nécessaires : la Haine et l'Amour.

Selon Nietzsche, il est « la figure la plus bariolée de la philosophie ancienne ».

Yves Battistini, Trois contemporains – où est la vérité ?

2016, année grecque, avec Cryssilda et Yueyin !

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de chinoiseries
commenter cet article

commentaires

des pas perdus 17/04/2016 07:48

Tu devrais lire - mais que n'as-tu pas lu ? - le dossier H de Kadare...

Lou de Libellus 17/04/2016 09:26

Je connais l'Albanais mais pas le dossier. Il y a beaucoup de meurtres ? J'adore les meurtres en série et je travaille sur le sujet pour mon éditeur privé.

 


 
Handicap International

un clic sur les images