Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 00:15

LIMINAIRE

Vivement les congés payés ! – Lori Herter, Jaloux de tout

Jean-Pierre Coasne, Vivement les congés payés ! – linogravure, 2016

Vivement les congés payés ! – Lori Herter, Jaloux de tout

Remerciements à Jean-Pierre Coasne, qui nous a autorisé à reprendre ici son travail d'artiste – que l'on ne saurait confondre avec les petits romans que nous chroniquons pour la plage.

Vivement les congés payés ! – Lori Herter, Jaloux de tout

Lori Herter, Jaloux de tout (The Temptress Touch, Dell Publishing Co., 1985), traduction française : Edimail S. A., 1986

 

Linda, jeune femme active et indépendante, tient beaucoup à sa liberté. Aussi, quand Jack lui propose le mariage, sa première réaction est de refuser. Se lier à un homme pour la vie la terrorise !

Mais Jack, possessif et jaloux, ne peut comprendre et décide de rompre... Linda n'a alors qu'un recours : reconquérir sa confiance et son amour en se pliant à ses conditions. Acceptera-t-il de revenir sur sa décision ? Rien n'est moins sûr...

4e de couverture

Vivement les congés payés ! – Lori Herter, Jaloux de tout

Lori Herter grew up in the suburbs of Chicago, graduated from the University of Illinois, Chicago Campus, and worked for several years at the Chicago Association of Commerce & Industry. She married her husband, Jerry, a CPA, and they moved to Southern California a few decades ago. They still live there with their cat, Jasmine.

 

Incipit

 

Linda se laissa tomber dans un gros fauteuil de cuir marron et contempla pensivement le feu qui pétillait dans l'âtre. Des bruits de vaisselle lui parvenaient de la pièce voisine. Linda avait proposé à ses hôtes de les aider à débarrasser la table, mais Ginger et Devin MacPherson n'avaient même pas voulu en entendre parler, lui suggérant plutôt de s'installer dans le salon en les attendant. Dans ce salon où, exactement six semaines auparavant, ils avaient été quatre à se disputer : Devin, Ginger, elle-même et... Jack.

 

Marron, le cuir, c'est important ! On ne trompe pas le lecteur.

Le feu pétille dans l'âtre. Autrement, c'est un incendie.

Ginger et Devin... lui suggérant plutôt de s'installer dans le salon en les attendant. De s'installer plutôt dans le salon – on n'est pas loin du cuir.

 

Finis coronat opus

 

Ivre de bonheur, Jack la pressa de toutes ses forces contre sa poitrine. Il pencha la tête vers elle et leurs lèvres s'unirent. Ils échangèrent un long baiser tumultueux, puis Jack la renversa sur le canapé, dérangeant Max qui n'eut que le temps de sauter à terre. Linda ferma les yeux et s'offrit sans retenue aux caresses de son mari, brûlant déjà d'une fièvre qu'il était seul capable d'apaiser. Une fois de plus la magie de l'amour estompa autour d'eux les contours de la réalité.

 

Ivre de bonheur, et de pétillant, Jack la pressa de toutes ses forces contre sa poitrine, et il l'étouffa... Mais non ! Ils échangèrent un long baiser tumultueux, puis Jack la renversa sur le canapé, c'est violent ! Max est un chat. Linda ferme les yeux, on la comprend, et elle s'offre sans retenue, brûlant déjà d'une fièvre … C'est chaud ! Une fois de plus la magie de l'amour...

 

Jerry Lewis, The Nutty Professor, 1963 – That old black magic of love

 

Remerciements à Patrick Szymanek qui nous a offert ce beau livre.

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de litterrance
commenter cet article

commentaires

yueyin 29/08/2016 10:18

SM et soumission déjà en 85, on sait où cela va finir :-)

Lou de Libellus 29/08/2016 16:29

C'est vrai, elle doit se plier, après tout c'est une femme.
Tu as bien noté le "cuir" que j'ai souligné ?

des pas perdus 12/08/2016 18:51

Diable, Patrick t'a offert ton autobiographie... (2ème tentative de commentaire)

Lou de Libellus 12/08/2016 21:01

Patrick est merveilleux.

 


 
Handicap International

un clic sur les images