Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 23:01

 

Bienvenue à nos lecteurs pour ce sixième numéro d'Anacoluthes où nous recevons Karine, la collectionneuse.

 

 

Haydée Politoff

 

On ne présente plus Karine dans son coin lecture.

 

« Karine, vous êtes collectionneuse ?

_ J'aime bien magasiner les beaux gars, c'est tout.

_ Et les œuvres d'art ?

 

Karine, Buren by Yueyin

Yueyin, Buren qc, bois sur neige, in situ, 2013

 

_ Oui, une œuvre de Yueyin, parce que c'est elle, parce que c'est moi.

_ …

_ Je suis aussi liseuse.

 

Où es-tu jolie lectrice à la robe rouge 700

 

_ Où es-tu jolie lectrice à la robe rouge ?

_ Dans mon coin lecture !

_ Tes coups de cœur ?

_ Les justes, ma pièce de théâtre préférée. Définitivement. Une pièce que je relis et dont je savoure chaque phrase, m'imaginant les acteurs sous mes yeux. Je termine en pleurs à chaque fois ! Je m'exalte avec Yanek, m'emporte avec Stepan et ressent la détresse et la résolution de Dora. Gros, gros coup de cœur pour moi !

_ La Corde ! Oui, Camus avait songé à intituler la pièce « La Corde », mais il est interdit de prononcer le mot sur une scène et il apparaît quatre fois dans le texte. Pendant les répétitions, les acteurs superstitieux remplaçaient le terme par « le fil ». Camus ouvre le cycle de la révolte. La pièce rappelle « l'absurde » :

STEPAN

Des enfants ! Vous n'avez que ce mot à la bouche. Ne comprenez-vous donc rien ? Parce que Yanek n'a pas tué ces deux-là, des milliers d'enfants russes mourront de faim pendant des années encore.

Elle annonce « l'amour » :

KALIAYEV, se levant, dans une grande agitation.

Aujourd'hui, je sais ce que je ne savais pas. Tu avais raison, ce n'est pas si simple. Je croyais que c'était facile de tuer, que l'idée suffisait, et le courage. Mais je ne suis pas si grand et je sais maintenant qu'il n'y a pas de bonheur dans la haine. Tout ce mal, tout ce mal, en moi et chez les autres. Le meurtre, la lâcheté, l'injustice... Oh il faut, il faut que je le tue... Mais j'irai jusqu'au bout ! Plus loin que la haine !

DORA

Plus loin ? Il n'y a rien.

KALIAYEV

Il y a l'amour.

_ Aaah ! L'amour ! L'amour ! On ne badine pas avec l'amour... Tu connais ?

_ L'échec de l'enseignement secondaire. Camille et Perdican sortent de l'école, ils ont désappris à vivre.

_ L'amour ! L'ensorcelée!

_ Ah ! L'ensorcelée ! Tu sais, petite, que longtemps j'ai hanté la lande de Lessay ? Tu aurais pu venir à ma rencontre, je n'ensorcelle pas, j'envoûte.

 

Lou, chat-huant

 

_ Je suis le chat-huant, le Chouan hululant à ton désir hurlant...

_ … Looou !

_ Oups... J'ai pété une coche... Pardonnez-moi.

_ Viens, on va frencher...

_ … Vous avez une autre activité, vous êtes joueuse ?

_ J'aime bien jouer avec les gosses, quoi.

_ Oui, j'entends, vous vivez avec les enfants.

_ T'es d'où, toi ? T'es nono ! J'en ai le piton collé !

_ Je ne suis pas une de vos bébelles !

_ Fais pas attention, je suis une machine à gaffes, c’est un fait universellement reconnu. Et puis, je fais de la danse, olé olé, tu vois. Et de la musique... l'ennui, c'est que je suis devenue une nailista convaincue, j’ai 84 vernis, au bas mot – que je mets pour la plupart une seule et unique fois.

_ Vous êtes artiste ?

 

Nail art - Mondrian

 

Nail art - Miro

 

_ Je commence même à être un peu chère.

_ Vous savez que Lou est collectionneur ?

_ Avec moi, on paie rubis sur l'ongle.

_ Et pour le piano ?

_ J'ai les ongles trop longs. Pourtant, un jour, je réussirai à jouer au complet la première ballade de Chopin et la fantaisie en fa mineur de Schubert, un quatremains magnifique. Ces deux œuvres me transportent ailleurs, ce sont mes préférées pour la vie.

 

 

Franz Schubert, Fantaisie en fa mineur

 

_ C'était à Val Thorens ?

_ Oui, en 2010, avec Daniel à gauche.

_ Daniel Diaz, oui, et Fabienne Verdier tournait les pages.

 

 

Frédéric Chopin, Ballade n°1 en sol mineur

 

_ Deux ans plus tard.

_ A Annecy... Sur les affiches, ils avaient marqué Miren Adouani Baruthiomai, pour l'exotisme.

_ Et le jazz ?

_ Carrément. J’adore aussi tout ce qui est jazz, flamenco. Et... ah oui… je collectionne les paroles de chansons. Je les connais toutes, de même que les numéros de téléphone, les plaques de voiture, les dossiers à Jonquière où je travaille, les adresses… faut pas me montrer sa carte de crédit, j’ai une mémoire des chiffres ignoble ! J’ai aussi la capacité étrange de me souvenir de conversations entières ayant eu lieu des années auparavant. Je n’ai compris que récemment que si une personne ne pouvait pas me dire exactement ce que je lui avais répondu 7 ans plutôt dans la voiture sur le pont Dubuc, ce n’était pas parce que la dite personne se foutait de moi.

_ Pareil pour moi, tu vois, je ne prends pas de notes.

_ Et encore... je suis accro au pepsi diet...

_ … ta liqueur au déjeuner ?

_ Et aux Skittles, au Mini-Wheats et aux gummy bears. Je pourrais être leur poster girl, en fait. Maniaque des boucles d’oreilles, je suis super geekette, mais une geekette qui fait semblant d’être nulle avec les ordis pour que les gens règlent ses problèmes à sa place (chhhhhuuuuuttttt). Mais pour les quizz sur Doctor Who, Star Wars, Zelda, Big Bang Theory, Indiana Jones et compagnie… ça, ça va !

_ …

_ En fait, je suis orphot, non, ornitho, attends, orphist...

_ … logopède, peut-être ?

_ Oui ! Mais chez nous, on dit... Tu connais la chanson Un château de sable de Paul Piché – c'est québécois ? Il y a un passage qui dit :

« Il reste un cachot, et je suis seul au rivage

Cherchant le secret des mots, cherchant la clé du langage »

Eh ben, c’est comme ça que je conçois mon boulot. Je guide les enfants pour qu'ils trouvent la clé.

 

 

_ Merci, Karine. »

 

Fidèlement vôtre, à 4 h 35, Anacoluthes vous convie à la rencontre de notre prochain invité.

 

 

* * *

 

Anacoluthes

http://www.libellus-libellus.fr/article-anacoluthes-erwin-screwdriver-lawrence-116074505.html

 

Anacoluthes_02

http://www.libellus-libellus.fr/article-anacoluthes_02-despasperdus-le-flingueur-de-la-butte-116073756.html

 

Anacoluthes_03

http://www.libellus-libellus.fr/article-anacoluthes_03-escargolio-the-50ft-snail-116449095.html

 

Anacoluthes_04

http://www.libellus-libellus.fr/article-anacoluthes_04-yueyin-la-gaufre-ou-la-quiche-116509736.html

 

Anacoluthes_05

http://www.libellus-libellus.fr/article-anacoluthes_05-codex-urbanus-le-noctambule-117304477.html

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de litterrance
commenter cet article

commentaires

yueyin 11/07/2013 23:30


mouhahahaha quelle envolée messire Lou, quelle envolée, en même temps c'est bien elle :-)

Lou 11/07/2013 13:43


 





 


Le divan de Lou vous tend les bras.


 

Karine:) 11/07/2013 13:01


Ouf!  Finalement, je pense que je vais survivre à votre analyse de mon cas:)))


Dommage que je ne sois pas si hot pour mes propres ongles!  Merci, vous m'avez fait sourire!

 


 
Handicap International

un clic sur les images