Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 20:13

 

 





















The Beatles
, Apple Records n° 0382787

 



oh flew in from
Miami Beach BOAC

 

 

Le Tupolev - ou bien était-ce un Iliouchine ? – de la BOAC rugit comme un zeppelin bientôt en piste.


The Beatles, Back in the USSR, 1968, in The Beatles (double album blanc)

 

oh flew in from Miami Beach BOAC

didn't get to bed last night

on the way the paper bag was on my knee

man I had a dreadful flight

I'm back in the USSR

you don't know how lucky you are boys

back in the USSR

been away so long I hardly knew the place

gee it's good to be back home

leave it till tomorrow to unpack my case

Honey disconnect the phone

I'm back in the USSR

you don't know how lucky you are boys

back in the US back in the US back in the USSR

well the
Ukraine girls really knock me out

they leave the west behind

and Moscow girls make me sing and shout

that Georgia's always on my my my my my my my my my mind

oh come on

yeah I'm back in the USSR

you don't know how lucky you are boys

back in the USSR

 

well the Ukraine girls really knock me out

they leave the west behind

and Moscow girls make me sing and shout

that Georgia's always on my my my my my my my my my mind

oh show me round the snow peaked mountain way down south

take me to you daddy's farm

let me hear you balalaika's ringing out

come and keep your comrade warm

I'm back in the USSR

hey you don't know how lucky you are boys

back in the USSR

oh let me tell you Honey

[the definitive true lyrics as can be listened to]

 

Dans la nuit du 20 au 21 août 1968, les armées du Pacte de Varsovie, sans la Roumanie et l'Albanie, envahissent la Tchécoslovaquie après le débarquement d'unités parachutistes et terrestres, le 18 août, à Prague Ruzyně.

 


 

Le 22 août 1968, les Beatles enregistrent une chanson de Lennon / McCartney - selon l'éditeur, Back In The USSR aux studios d'Abbey Road. Le temps est à l'orage. Ringo ne se sentant pas une gueule d'atmosphère quitte le groupe pour la Sardaigne. Back in the USSR se fait sans lui. Paul tient la batterie (avec John et George), le chant et le piano, John, la guitare (et la basse), George, la basse. La force des trois se retrouve dans les chœurs et les claquements de mains auxquels s'ajoutent le bruit de l'avion, en clin d'œil anticipé aux hélicoptères de Karlheinz Stockhausen, déjà membre du Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band.

[le cinquième, en haut, en partant de la gauche]


Pamphlet anticommuniste ou prosoviétique ?

 


 

Non.

Les mousquetaires de Liverpool n'ont jamais été franchement marxistes-léninistes. Dans le Nouveau Monde alors en guerre contre le Việt Cộng, on a pu entendre un hommage mal venu à l'URSS, soutien du Front National pour la Libération du Sud Viêt Nam.

Non, il s'agit d'histoire et d'esthétique.

L'anecdote

Mike Love, The Beach Boys, aurait suggéré à Paul de faire une version soviétique de Back in the U.S.A.

Le remake se réfère à Chuck Berry et à California girls, avec une citation détournée de Hoagy Carmichael, Georgia on My Mind, 1930.
Ringo s'est évanoui, Paul is dead, le canular.

La question du THE

Dans l'interprétation récente de Paul (Kiev, 2008), le THE de Back in the USSR est presque toujours shinté. C'est
qu'il n'est pas naturel. On dit : Made in USA. Or else, Christmas time coming up : in Turkey, they don't touch the fat – c'est affaire de religion ; they don't touch the fat in the turkey – c'est affaire de goût.

La question du BACK

Back at ? in ? or to ?

I'm back at home = je suis revenu à la page d'accueil de mon navigateur.

He went to Miami Beach and then back to Ukraine = il est rentré après s'être en allé.

You back in = on entre à reculons.

Et encore… I'm backin' = I'm backing
USSR --- I'm betting on a loser ? Ce qui pose à nouveau la question du the.

Dans les paroles qui vont après la chanson, quelques éléments en couleur se rapportent à Chuck et aux Beach.

[en lien infra]

Et maintenant

 

Quatre garçons dans le vent, je crois le vent les a ôtés

 

Léo Ferré, Pauvre Rutebeuf (1955), int. Circa 1990

 

 

Joan Baez, Pauvre Rutebeuf, in album Farewell, Angelina, 1965

 


Paul McCartney, Back In The USSR, live in Kiev's Independence Square, 14/06/2008, from NOVY TV Channel

Ce n'est plus la même voix

John Lennon n'est plus à la guitare

 


Bon Jovi, Back In The USSR, live in Gl. Estrup Denmark 19/06/2008

C'est pénible à écouter, c'est étudié pour, le hype-phone n'a pas explosé à temps.

 

Christophe Maé devrait prochainement… Hoax or just (r)(h)umour ? Let it be…

Et tout ça revient bien à G.T., prince du rock art, et joueur ;)
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

online cloud storage 29/07/2014 12:52

The song writers are some of the greatest poets and artists of all time and this song about the former USSR is another inspiring. The interesting thing about this song is the meaning and lesson the lyrics holds for the people. I will visit the site again for more.

lou 11/11/2009 08:21


 
Ah, GT ! notre reconnaissance éternelle partagée ! je ne t'oublie pas ! tu auras ton special dedication Lorie ! et je mettrai le son en autoplay pour que tu ne manques de
rien ! :)))
 
Claude ne craint plus.
 


GT 11/11/2009 00:56


C'est original, drôle, intéressant, subtil... mais je n'en attendais pas moins de toi !

Si j'en avais fait un concours, tu serais au moins dans le trio de tête, en compagnie de ****** et ******* (bah non, je ne peux pas citer ceux que j'ai préféré, ça ferait de la peine aux
autres...)
(j'ai dû être diplomate, dans une autre vie...)
(ce qui n'est d'ailleurs pas très rock, contrairement à l'excellente Back in the USSR, une des chansons les plus rock des Beatles, histoire de revenir brièvement au sujet)


lou 06/11/2009 20:10


 
De bien intéressants compléments sur le bruitage et la musique.

Pour Sto, Christian, il suffit d'écrire à Lou ;)
 


Christian Texier 06/11/2009 16:34


Merci pour ces infos érudites, j'ignorais tout ça.

Pas mal la référence au fameux Helikopter Streichquartett de Stockhausen (extrait d'un opéra monumental que je n'ai hélas jamais pu encore déniché... heureux possesseur d'une médiathèque énorme !
vous ne connaissez pas votre bonheur...).

Les Beatles avait déjà commis un titre électroacoustique à la "Hymnen" avec "Revolution 9", peut être qu'avec leurs bruits d'avion, ils anticipaient déjà le son "motorik" de Neu! ou même les
bruitages automobiles du "Autobahn" de Kraftwerk (sans parler des bruits de train sur le "Station to station" de Bowie).



lou 06/11/2009 11:34


 
Bien vu, Etienne, et bienvenue !

The best things in life are free
But you can keep 'em for the birds and bees
Now give me money, that's what I want
That's what I want, yeah
That's what I want
 


Etienne 06/11/2009 10:45


En tout cas Chuck Berry est un gros rapace ... Ca m'étonnerai qu'il ait pas essayé de demander des sous.


 


 
Handicap International

un clic sur les images