Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 00:01

 

_ salut, les p'tits godets, salut Mimile ! toujou' dans l'mille ?

_ salut Popol ! un blanc-cass ? a'c eul'z'olives ?

_ on est pas pour eul'chang'ment, t'as vu l'jornal ?

_ la politique, moi...

_ c'est l'gars d'à côté qui connaît...

_ le lou noir comme eul'lou blanc !

_ étchute !

_ …

_ On m'appelle Cassandre, Κασσάνδρα, si vous préférez. Malgré la précision de mes prédictions, on ne me croit jamais. Bonni soit qui mal y panse de brebis farcie.

 

 

Serge Gainsbourg, Brigitte Bardot, Bonnie and Clyde, 1968

 

_ tu l'as bath !

_ et là-bas, Thouars, tu l'as ?

 

Thouars, anciens abattoirs, ex morte vita

Thouars, anciens abattoirs, ex morte vita

 

_ étchute !

 

L'autopsie menée à Poitiers sur le corps de l'homme tué à Thouars (Deux-Sèvres) dans la nuit de vendredi à samedi a révélé un véritable déchaînement de violence sur la victime, atteinte de plusieurs coups de couteau, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

Dans la nuit de vendredi à samedi l'agresseur, un jeune de 18 ans, un ami de la victime, s'est rendu au domicile de celle-ci, âgée de 28 ans.

Le jeune a attaqué l'homme avec une batte de baseball, et lui a porté plusieurs coups de couteau, dont un à l'abdomen qui a entraîné une hémorragie massive, sans doute la cause de la mort, a révélé l'autopsie menée à l'institut médico-légal.

En proie à un « véritable déchaînement de violence », il l'a aussi attaqué « avec une matraque électrique et lui a jeté un radiateur sur la tête », selon la même source.

Les pompiers appelés sur place vers 1h00 du matin ont trouvé la victime en arrêt cardiaque.

_ y respirait pus ?

L'affaire, au départ traitée par le parquet de Niort, a été transférée au parquet de Poitiers.

Le jeune homme, placé en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi, a fait l'objet d'une hospitalisation sous contrainte après un examen médical où il est apparu qu'il relevait d'une hospitalisation et alors qu'il tenait des propos délirants, a indiqué le procureur de la République de Poitiers Nicolas Jacquet.

Selon le parquet, le jeune était persuadé que son ami lui avait servi des pâtes empoisonnées, lors d'un repas partagé deux jours plus tôt.

_ j'l'a tojou dit, la pâte, c'est pas d'z'olives.

_ j'disais pour dire.

_ tu 'n'as d'aut' pou' l'nouvel an ?

_ mè, pô, mais ç'ui que l'gars d'à côté y connaît, il a croisé eun' Milena, en crèsière, ça va décaper, j'te dis, mais on m' croye jamais, bonni soye qui mal y panse.


* * *


Chez Mimile - les routes ne sont plus sûres

http://www.libellus-libellus.fr/article-chez-mimile-les-routes-ne-sont-plus-sures-76113033.html

 

Chez Mimile_02 – Oursel et Avarie

http://www.libellus-libellus.fr/article-chez-mimile_02-oursel-et-avarie-77106636.html

 

Chez mimile_03 – dans le commerce, rien ne va plus

http://www.libellus-libellus.fr/article-chez-mimile_03-dans-le-commerce-rien-ne-va-plus-103922190.html

 

Chez Mimile_04 – la Poste-Par-Tom

http://www.libellus-libellus.fr/article-chez-mimile_04-la-poste-par-tom-112341909.html

 

Chez Mimile_05 – dieu est mort

http://www.libellus-libellus.fr/article-chez-mimile_05-dieu-est-mort-120699744.html

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de maintenant
commenter cet article

commentaires

patrick 10/01/2014 05:24


ce site des abattoirs de Thouars m'a toujours inspiré mais je n'ai jamais trouvé d'angle intéressant pour le photographier et le dessiner. votre photo est belle, très simple. 

Lou de Libellus 10/01/2014 07:02



 


Oui, Patrick, sauf que... je n'ai pas fait la photo, l'auteur de la page où je l'ai trouvée n'est pas sûr de l'origine, mais ça y ressemble tellement !


 



des pas perdus 09/01/2014 18:52


Je connais un artiste qui a probablement croisé Mimile...

Lou de Libellus 09/01/2014 19:33



 


Mimile, il est un peu lourd, pas tant des olives que de ce qui va ac' eul' z'olives.


Je suis allé voir. Il ne signe que d'un prénom. C'est bien un artiste, dans un genre, avec une technique, très délicat. Il vaudrait bien une exposition à la Chapelle, où il n'y a que de bonnes
choses.
Je n'en dis pas plus.


 



 


 
Handicap International

un clic sur les images