Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 19:19

 

Simplement pour rappeler une page ancienne et souhaiter à Claude non pas La Bonne année, un bon film, il l'a fait, mais au moins trente bonnes années pour les trente et quarante films qu'il a en tête.


Notre préféré, non, ce n'est pas Un homme et une femme, c'est Les Uns et les autres, avec les deux plans de gare, le second en pur génie Lelouch, et le final, le Boléro de Ravel, en pure folie Lelouch, quatre heures pour réaliser cette séquence, aucun retour possible, il gelait, et le superbe Jorge Donn.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélanie 06/01/2011 19:23


Ah ben non M. Lou je ne vais pas voir un film qui dure que 9 minutes parce que le temps que j'achète mes pop corn(s ?) il est fini !


lou 07/01/2011 08:52



 


Pour vous plaire, dès le retour du soleil à 5 heures du matin, je ferai l'acquisition d'une caméra vidéo et un remake du Rendez-vous, à pied. Il faudra compter 3 heures. Ce sera
suffisant ? Même pour un paquet géant de maïs transgénique.


Bon appétit et bonne année, Mélanie.


 



Mélanie 06/01/2011 08:47


J'adore la scène du Boléro aussi, rassurez-vous !


lou 06/01/2011 13:48



 


Oui, c'est seulement quand Lelouch fait le fou dans les rues que vous aimez moins.


Savez-vous qu'il ne fait pas le fou seulement dans les rues ?


Et puis que savez-vous bien des neuf minutes de C'était un rendez-vous ?


Personne ne s'est aventuré à répondre au moins à l'une de mes questions.


Personne n'a écrit en commentaire en quoi il n'y avait pas de trucage, comme c'est dit, mais où était la mise en scène.


J'ai vu la plupart des films de Lelouch plus de dix fois, j'ai vu le "rendez-vous" une centaine de fois. Bien entendu, je n'aurais pas l'accord de Claude, il faut laisser une part au rêve, et
puis il reste que l'exercice relève de l'acrobatie. Cette fois, c'était la caméra qui était attachée à la voiture, d'autres fois, auparavant et plus tard, c'était Claude qui était, vaguement,
attaché à une voiture, caméra en mains, ce qui ne facilite pas un travail de cascade.


J'aime également Eric Rohmer.


 



Jimidi 06/01/2011 08:44


Je viens de suivre le lien vers, Ravel, Lelouch, Jorge Donn : quel beau moment !


lou 06/01/2011 13:29



 


Avec plaisir.


 



Mélanie 05/01/2011 20:53


pourquoi vous ne faites plus coucou chez Jimidi ???


lou 05/01/2011 21:11



 


C'est fait, à l'instant.


Mais... décidément, Claude Lelouch... enfin... il a résisté à vos charmes ou quoi ?


 



 


 
Handicap International

un clic sur les images