Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 23:01


Gerhard Richter – jeux de miroirs

De la musique avant toute chose, l'Art de la fugue, 14, dans une interprétation rare, par un quatuor à cordes, qui répond mieux à notre propos que celle, plus traditionnelle, de Helmut Walcha (que nous vous invitons à écouter encore – il était aveugle et nous allons parler de miroirs).

 


Jean-Sébastien Bach, Art de la fugue, 14, Canon per augmentationem in contrario moto - contra- punctus, a 3, int. Juillard String Quartet, 1992

 


Gerhard Richter a dialogué, discuté, disputé, avec les anciens et les modernes.


Une première confrontation évidente pour comprendre les photos-peintures.


Gerhard Richter – jeux de miroirs
Robert Mapplethorpe (Autoportrait), photographie, 1975

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, I.G., 1993, huile sur toile, 72 x 102

 


Anciens.

 


Gerhard Richter – jeux de miroirs
Johannes Vermeer, Femme en bleu lisant une lettre, 1663-64

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, Lectrice, 1994, huile sur toile, 72 x 102

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Titien, Annonciation, circa 1535, huile sur toile, 166 x 266, Scuola Grande di San Rocco, Venise

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, Annonciation d'après Titien, 1973, huile sur toile, 125 x 200

 


Modernes.

 


Gerhard Richter – jeux de miroirs
Joseph Kosuth, One and Three Chairs, 1965, 200 x 271 x 44

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, Chaise de profil, 1965, huile sur toile, 90 x 70


Gerhard Richter ne reconnaît pas à l'image une qualité artistique intrinsèque, ce qui le rapproche de certains de ses contemporains (voir Gerhard Richter – l'inquiétude transgressée).


Gerhard Richter – jeux de miroirs
Sigmar Polke, Manfred Kuttner, Gerhard Richter, Konrad Lueg – dans le jardin de la Galerie Parnass, en février 1964 (il avait neigé), devant leurs œuvres

 

Miroirs et verres.

 
Gerhard Richter expose des miroirs depuis 1981.

En cela, comme dans ses photos-peintures, il reprend la tradition des peintres de paysages utilisant le miroir noir de Lorrain, petit miroir convexe, teinté au noir de fumée, dont se servent les paysagistes pour voir, en réduction, leur motif isolé de son environnement et reflété en échelle de gris ou en couleurs estompées.

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Miroir de Lorrain, 1830 (pour cet exemplaire), 9 x 12

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Claude Gellée, dit le Lorrain, Paysage, 1655-1660

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, Huit gris en miroir

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, Miroir

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, Miroir


Le miroir est une peinture en mouvement.

 
Gerhard Richter – jeux de miroirs
Marcel Duchamp, La Mariée mise à nu par ses célibataires, même, 1915-1923, Philadelphia Museum of Art

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, 4 panneaux de verre, 1967, verre et métal, 190 x 100

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Marcel Duchamp, Nu descendant un escalier, 1913

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, Ema (Nu sur un escalier), 1966, huile sur toile, 200 x 130
 


Ensemble, en musique.

 


Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, Glenn, 1983, huile sur toile, 190 x 500


Glenn Branca, est un compositeur et guitariste américain d'avant-garde, maître du mouvement no wave.


Gerhard Richter – jeux de miroirs
Gerhard Richter, Cage 3, 2006, huile sur toile, 290 x 290

 

John Cage, 4' 33", 1952 (conception dès 1948), int. BBC Symphony Orchestra, dir. Lawrence Foster, 2004

Quatre minutes et trente-trois secondes de silence (on lit dans la partition : Tacet), soutenu par les sons de l'environnement.
Quatre minutes et trente-trois secondes font 273 secondes, peut-être une référence au zéro absolu Celsius (- 273 degrés), température à laquelle tout mouvement est gelé. On remarquera également que sur un clavier AZERTY (Marcel Duchamp avait présenté son Pliant de voyage en 1916) le 4 correspond au signe « ' » et le 3 au signe « " ».

Gerhard Richter – jeux de miroirs
Marcel Duchamp, Pliant de voyage, 1916


- - -


Gerhard Richter : Panorama, Musée National d'Art Moderne, Centre Georges Pompidou, Paris, 6 juin – 24 septembre 2012.

Gerhard Richter : Dessins et travaux sur papier, Musée du Louvre, Paris, 7 juin – 17 septembre 2012.

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans du champ du signe
commenter cet article

commentaires

 


 
Handicap International

un clic sur les images