Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 23:01

 

Jean-Bernard Pouy, Spinoza encule Hegel

Jean-Bernard Pouy, Spinoza encule Hegel, Albin-Michel, 1983, Gallimard, Folio Policier 127, 1999

 

Jean-Bernard Pouy, Festival international du Roman Noir de

Jean-Bernard Pouy au Festival international du Roman Noir de Frontignan, juin 2007

 

Spinoza-Hegel

Jakob Schlesinger, Georg Wilhelm Friedrich Hegel, Berlin, 1831

Baruch de Spinoza, portrait tiré de la Herzog August-Bibliothek, ca. 1665

 

Jusqu'à un âge avancé, plus de trente ans, Jean-Bernard Pouy n'avait aucune envie ni d'écrire, ni d'entrer dans les mondes, ma foi extrêmement hégéliens, de la littérature.

Il était alors dans l'Educ Nat […] en tant qu'animateur culturel.

Ses chères têtes brunes et frisées lui demandaient de leur raconter Mai 68.

Comme ça l'ennuyait, il s'est mis à raconter une histoire à la Mad Max, auprès de ses jeunes élèves, préférant, bien sûr, les aventures spinozistes à celle de Cohn-Bendit.

Spinoza n'est pas une enflure de jardin d'enfants, lui.

Spinoza est un chef de bande, le chef, et il le fait savoir à Hegel, petit chef d'une autre petite bande, dans un monde qui avait un air futuriste, en fait juste réaliste avec un peu de clairvoyance.

 

Prolégomènes à toute crashitude – Fiction spinoziste n°1

Le cadavre est au bord de la route, une de ses mains est prise dans le bitume gluant.

 

Spinoza for ever – Terminaison spinoziste n°10

Il fait beau.

Je suis bien.

Spinoza s'agite dans mes veines.

L'Ethique reprend ses droits.

 

Spinoza encule Hegel est le premier roman édité de Jean-Bernard Pouy, en 1983 chez Albin-Michel dans la collection Sanguine. Il a connu deux suites : A sec ! Spinoza encule Hegel, le retour (1998), puis Avec une poignée de sable : Spinoza encule Hegel 3 (2006).

 

Quatrième de couverture.

 

Moi,

Julius,

Commandeur du groupe crash le plus honni

par le peuple saumâtre des hégéliens,

n'ai que des ennemis.

Et mon pire ennemi,

je lui souhaite la pire des choses.

Moral car prévisible.

Quand il sera au bout de mon P. 38,

j'appuierai sur la détente.

Mes bottes de lézard mauve

vont tremper dans du sang esthétique.

Normal car spinoziste.

 

Un conte drôlatique à l'allure post-apocalyptique, punk plutôt que science-fiction.

 

Jean-Bernard Pouy voudrait être considéré, c'est lui qui le dit, comme un styliste pusillanime, alors qu'il n'est que la cause d'une certaine déforestation. Dixit.

 

Allez-y en confiance, sur votre Guzzi, avec vos bottes de lézard mauve.

 

Monsieur et madame Kulaček ont un fils...

 

 

Jacques Higelin, Alertez les bébés, 1976

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de litterrance
commenter cet article

commentaires

 


 
Handicap International

un clic sur les images