Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 00:01

 

 Beethoven--The-Symphonies--Frans-Bruggen.jpg

Ludwig van Beethoven, The Symphonies, Live from Rotterdam, 2011, Orchestra of the Eighteenth Century, Frans Brüggen, Glossa-The Grand Tour/Harmonia Mundi, 2012

 

 

Ludwig van Beethoven, Symphony No. 7, Allegretto, extrait, pour Lola

 

 

Ludwig van Beethoven, Symphony No. 5, Allegro con brio, extrait, pour César Birotteau

 

 

Ludwig van Beethoven, Symphony No. 9 – Freunde ! Freude !

 

Vingt-cinq ans après sa première intégrale Beethoven – avant Roger Norrington, Frans Brüggen revient en concerts enregistrés en live à Rotterdam en 2011. Le corps est affaibli, mais l'esprit est là, apollinien, clair, en grâce.

 

Ailleurs.

 

Wilhelm Furtwängler

Carl Schuricht

Sergiu Celibidache

Roger Norrington

Jos van Immerseel

 

 

Ludwig van Beethoven, Symphony No. 7, Allegretto, Simon Rattle, 2002

 

 

Ludwig van Beethoven, Symphony No. 7, Allegretto, extrait, in Jacques Demy, Lola, 1961

 

= = =

 

Jacques1

 

Jacques Demy est un des plus grands cinéastes de l'histoire du cinéma, au scénario, aux dialogues, à la mise en scène.

Nous n’allons pas jouer aux Dix-films-que-vous-emporteriez-dans-une-île-déserte où l'on ne voit pas bien comment vous pourriez les projeter sur un écran en feuilles de bananier.

Dix films, inclassables, sinon par ordre alphabétique. Lola serait à la lettre L.

Tous les films de Jacques Demy sont des chefs-d’œuvre, tout est déjà dans Lola.

 

Lola1

 

Lola2

 

Nous nous faisons un plaisir de retranscrire les contributions de mentrel222 et vertxxgg – que tout l'honneur leur en revienne, après la bande-annonce de la version restaurée par Agnès Varda, disponible sur Youtube.

 

mentrel222 il y a 3 semaines

(suite).Voici un passeport, vous y collerez votre photo !!!!!!!! (pour la taille et la couleur des yeux, vous vous arrangerez.....).Et alors? ce cabaret avec pour seuls clients 5 marins US.

De plus, il aurait été intéressant d'apprendre à Anouk à danser et à chanter. Et les retrouvailles avec son mec , aucun choc, rien de fort après 7 ans d'absence. Elle a du apprendre son métier par la suite car tout était mal joué. Il faut dire qu'en 1960, le public était facile. Quelle daube ce film.....

Répondre ·

 

mentrel222 il y a 3 semaines

je viens de voir ce film, un navet? d'entre les navets avec pleins de clichés : au début le mec qui a réussi avec son stetson, son cigare,son costume blanc, lunettes de soleil et grosse voiture. Et à la fin, terrible, le gamin qui n'a jamais vu son père et qui se précipite dans ses bras en disant "papa" (cela a du faire rire tous les psychologues du monde). Et les escrocs de l'époque: je ne vous connais pas mais je vous donne cette valise de billets à porter en afrique. (à suivre)

Répondre ·

 

vertxxgg il y a 3 mois

triste portrait? de la collaboration angloamericaine

Répondre ·

 

Oui ? Non, ils n'ont pas regardé le film.

Soyons charitable, une fois, ne répondons pas aux bourdes orthographiques.

[la première personne du pluriel est, ici, un pluriel de modestie, parfois dit de majesté, il s'accorde au singulier]

 

Anouk Aimée ne sait pas danser ?

Elle a étudié la danse chez Andrée Bauer-Thérond.

Rappelons que dans Les Demoiselles de Rochefort, sur la demande de Jacques Demy, Françoise Dorléac, danseuse classique de formation, tient le rôle d'une compositrice, Catherine Deneuve, musicienne, se retrouve danseuse. Elle ne savait pas danser, elle apprend, elle danse admirablement.

Françoise est plus à l'aise, plus naturelle, d'une seconde nature étudiée. Georges Chakiris, Gene Kelly dominent leurs ballets. Jacques voulait confier toute la chorégraphie à Gene, mais celui-ci ne pouvait rester que quelques semaines : il a assuré la mise en scène – danse, caméra, montage – des moments où il apparaît.

 

Anouk Aimée ne sait pas chanter ?

Tout le son est postsynchronisé. Jacques aurait donc laissé filer une synchro ratée ? Doit-on répondre ?

 

La scène finale est dépourvue d'émotion ? Dans la Cadillac, Lola / Anouk semble indifférente. Dans la bande-annonce, oui. Quand on vous dit qu'ils n'ont pas vu le film ! Avant la Cadillac, Michel et Lola se retrouvent au cabaret. Ils fondent et se fondent l'un dans l'autre.

 

Lola3

Nous sommes amoureux d'Anouk depuis... Lola.

 

Et le chéri d'Agnès ? Comment est-il parti sans prendre le temps, lui qui mettait tellement de temps à enfiler son pull-over, à un rythme qui n'appartenait qu'à lui ?

 

Jacques3

 

Et Françoise, la sœur aînée de Catherine – chez Jacques, tout est vrai ? Un accident bête – comme s'il y avait des accidents intelligents. La demoiselle avait 25 ans.

 

Nous sommes de grands fous : "Il a passé sa vie dans l'oisiveté, disons-nous ; je n'ai rien fait d'aujourd'hui. - Quoi, n'avez-vous pas vécu ? C'est non seulement la fondamentale, mais la plus illustre de vos occupations. Ah ! si on m'avait donné l'occasion de traiter de grandes affaires, j'aurais montré ce que je savais faire. - Avez-vous su méditer et conduire votre vie ? Alors vous avez fait la plus grande besogne de toutes." Composer nos mœurs est notre office, non pas composer des livres et gagner des batailles et des provinces, mais l'ordre et tranquillité à notre conduite. Notre grand et glorieux chef-d'oeuvre, c'est vivre à propos... Il n'est rien si beau et légitime que de faire bien l'homme et dûment, ni science si ardue que de bien et naturellement savoir vivre cette vie ; et de nos maladies la plus sauvage, c'est mépriser notre être.

Montaigne, Essais, Livre III, 13

 

Les calembours !

Dans les Demoiselles.

[Maxence, un marin] _ Je vais en perm' à Nantes !

Version anglaise : I'm off to see my family in Toulouse... born to lose in Toulouse !

Dans les Parapluies. Madeleine, l'épouse de Guy, pleure, de bonheur, dit-elle, elle pleure comme une Madeleine.

 

Les couleurs !

 

Parapluies1

 

Parapluies2

 

Parapluies3

 

Le Jaune Demy, comme on dit le Bleu Yves Klein, ce Jaune qui se marie si bien au Bleu Demy et donne le Vert Demy, en résonnance avec le Rouge Demy, la complémentaire.

Dans la dernière séquence des Parapluies, la station-service est à ESSO. Nulle allégeance aux pétroliers, ce n'était pas dans la manière de Jacques dont les affinités, en politique, en amitié, en amour, sont bien connues. ESSO : les deux voyelles sont masquées un instant. Le dernier plan est presque en noir et blanc, travelling arrière, en plongée, la station blanche, isolée dans la nuit noire, sur fond blanc – il neige.

 

Les mouchoirs !

Michel Legrand ponctuait sa partition, en compagnie de Jacques, avec des Premier mouchoir, Deuxième mouchoir, Troisième mouchoir...

 

Jacques2

Je filmais son calme... et son sourire rêveur.

 

Images et citations sont extraites des films de Jacques Demy, Lola, Les Parapluies de Cherbourg, Les Demoiselles de Rochefort, et de ceux d'Agnès Varda, L'Univers de Jacques Demy, Les Demoiselles ont eu 25 ans.

 

Cherbourg, Nantes, le pont tournant, le théâtre Graslin, le passage Pommeraye et la brasserie La Cigale...

 

Cette page est sponsorisée par Kleenex, qui nous le doit bien :, - |

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans du champ du signe
commenter cet article

commentaires

yueyin 27/10/2015 18:57

A Nantes je n'ai pas vu le pont tournant, mais tout le reste c'est bon :-)

Lou de Libellus 28/10/2015 07:51

Le pont, Redon, elle chicane : - )

Lou 05/03/2013 14:34


 


Il y a encore peu de temps, je ne connaissais pas Maria Messina, pas même son nom ; - )


 

yueyin 04/03/2013 18:54


omondieu, je crois bien que je n'ai jamais vu Lola et je n'ai qu'un vague souvenir des parapluies de Cherbourg, les dempoiselles de Rochefort ça va :-) honte sur moi, va falloir que je les trouve
après un tel article :-)

Lou 03/03/2013 09:40


 


Annie,


 


ya un truc qui m'échappe : quel rapport entre bethoven et Demy ?
Lola ! L'allegretto de la 7e symphonie. C'est une page sur Jacques Demy - où l'on parle de Frans Brüggen dont le Live from Rotterdam, 2011, est peut-être la meilleure intégrale,
aujourd'hui.
Nous aimons bien l'intégrale de Simon Rattle, très cohérente, avec d'excellents choeurs et orchestres.
Wilhelm Furtwängler est remarquable, Carl Schuricht est un grand, comme d'habitude, Sergiu Celibidache est le plus lent, comme d'habitude, très beau, Roger Norrington est... Roger Norrington, un
peu sec, peut-être, Jos van Immerseel est moins connu et pourtant...


depuis que j'ai connu Gould j'avoue que j'écoute plus les partitas d'une même oreille
Il y a également Bach (Le Clavier, selon Jacques Loussier) chez Jacques Demy.


au fait je supporte pas Karayan diriger Bethoven. Il est un peu raide pour mon goût
Il n'y a pas de nazi dans ma liste. Bon, c'est un argument ad hominem... La direction est pesante, le Berliner (qui n'est plus celui de Furtwängler) est lourd.


Mozart bon d'accord il parait que c'est le meilleur, on a le droit de pas penser comme tout le monde ?
Certes. Longtemps, je n'écoutais pas Mozart, on disait qu'on aimait ou qu'on n'aimait pas. Je n'avais pas écouté. Mozart est un génie.


Demy ? Legrand l'a très bien accompagné. Ses couleurs sont fantastiques, personne n'a osé refaire pareil depuis, dommage…
Il n'y a pas de comédie musicale gore, ce serait un succès... dans les salles...


la guerre d'Algérie… ça peut causer qu'à une génération ça.
Surtout comme Jacques Demy en cause.


au fait gould il a aussi donné dans Bethoven et c'est pas mal. Enfin bon quand on aime quelqu'un ça se discute pas.
Oui, Glenn Gould en parle dans ses écrits, Le Dernier puritain et Contrepoint à la ligne, avec son art du paradoxe.
Glenn Gould jouait de préférence dans SON fauteuil, un doigté improbable, avec une préférence pour un Steinway. Tu as déjà vu la mécanique d'un Steinway ? Moi, oui. C'est comme lorsque tu
regardes le moteur de ta Ferrari.
Entends et vois !

Annie 02/03/2013 18:44


au fait gould il a aussi donné dans Bethoven et c'est pas mal. Enfin bon quand on aime quelqu'un ça se discute pas.

Annie 02/03/2013 18:43


ya un truc qui m'échappe : quel rapport entre bethoven et Demy ?


bon on s'en fout.


Bethoven étant mon compositeur de coeur. Mais depuis que j'ai connu Gould j'avoue que j'écoute plus les partitas d'une même oreille… je m'en lasse pas non plus, surtout quand il chantonne en même
temps et le mieux est de le voir jouer le corps ratatiné sur lui, tout posé comme on apprend aux élèves qui faut pas…


au fait je supporte pas Karayan diriger Bethoven. Il est un peu raide pour mon goût


Mozart bon d'accord il parait que c'est le meilleur, on a le droit de pas penser comme tout le monde ?


 


Demy ? Legrand l'a très bien accompagné. Ses couleurs sont fantastiques, personne n'a osé refaire pareil depuis, dommage…


la guerre d'Algérie… ça peut causer qu'à une génération ça.


 

Lou 02/03/2013 11:45


 


Avec nos clins d’œil, on va passer pour des connivents ; - )


 

des pas perdus 02/03/2013 11:05


Jacques ne faisait pas les choses à Demy...

Annie 01/03/2013 22:34


pour dire que je manque de temps… je reviendrai… promis pour prendre mon temps !

 


 
Handicap International

un clic sur les images