Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 00:01

  

Pullus Nicolellus

Renatus Goscinny, Johannes-Jacobus Sempé, Pullus Nicolellus, Latina lingua, in latinum verterunt : Maria Gallica Cruenta, Sanctaedes Dusselpaganica Lustralunda, IMAV éditions, 2012

 

In ludo cibotheca est multique ibi edunt et « semidiedentes » vocantur. Ego et alii collusores domum ad pransidandum redimus : solus Pugnax est qui in ludo manet quia satis procul habitat.

Igitur obstupefactus et non gavisus sum cum heri paterculus et mammicula me hodie in ludo meridie esurum esse dixerunt.

Paterculus egoque cras iter suscipere debemus, mihi inquit mammicula, et fere totum diem aberimus. Quam ob rem, venustule, te semel in ludo edere putavimus.

Ego flere coepi conclamareque me non in ludo edere et id superterribile et certe pessimum esse, atque totum diem sine e ludo egredi me nolle ; si quis me cogeret, in morbum vaderem atque domo discederem ac morerer ac omnes jocose me desideraturos essent.

 

Vous êtes bien sur Libellus.

Relisez pendant une courte pause.

 

 

 

du saucisson, de celui que j'aime... du rôti avec de la purée... et puis on a eu du flan, et ça, c'était drôlement bon, j'en ai pris deux fois, comme pour la purée...

Quand je suis revenu à la maison, maman et papa étaient déjà là...

« Alors, mon chéri, a demandé maman, ça ne s'est pas trop mal passé ce déjeuner ? Qu'est-ce qu'ils t'ont donné à manger ?

_ Du saucisson, j'ai répondu, du rôti avec de la purée.

_ Avec de la purée ? a dit maman, mon pauvre poussin, toi qui a horreur de ça et qui ne veut jamais en manger à la maison.

_ Mais celle-là était très chouette (glaucopissima), j'ai expliqué, et il y avait de la sauce, et il y avait un type qui nous a fait rigoler et j'en ai repris deux fois. »

Maman m'a regardé et elle a dit qu'elle allait défaire sa valise et préparer le dîner. A table, maman m'a eu l'air très fatiguée par son voyage, et puis elle a apporté un gros gâteau au chocolat.

« Regarde, Nicolas, m'a dit maman, regarde le beau dessert que nous avons acheté pour toi.

_ Chic ! j'ai crié, tu sais, à midi, c'était chouette aussi, on a eu un flan terrible, j'en ai pris deux fois, comme pour la purée. »

Alors, maman a dit qu'elle avait eu une journée très dure, que tout le monde était énervé, qu'elle allait laisser la vaisselle pour demain et qu'elle montait se coucher tout de suite.

« Elle est malade, maman, j'ai demandé, drôlement inquiet, à papa ? »

Papa a rigolé, il m'a donné une petite claque sur la joue et il m'a dit :

« Ce n'est pas grave, bonhomme, je crois que c'est quelque chose que tu as mangé à midi qui ne passe pas. »

 

Une belle traduction, un lexicon, des images, tout pour plaire !

 

Le latin est une langue vivante, une langue ancienne et non pas une langue morte.

Écoutez les informations du jour données par une radio finlandaise, en latin.

 

Au cours de l'histoire, le latin s'est enrichi de mots nouveaux (quand on ne pouvait trouver l'équivalent chez Cicéron) ou de sens nouveaux (pour des termes existants).

 

Exemple.

 

Comment dire : Promotions sur les Game Boy, sur Internet, si vous avez l'ADSL et que vous souscrivez par courriel ?

 

Electronici joculi qui liberos delectent parvo pretio licere interreti possunt. Quod aliter fieri non potest nisi quam celerrimo connexu ad illos joculos litteris electronicis emendos utere.

 

Ainsi, jocose (drôlement) ou glaucops (chouette), qui reviennent souvent dans les récits du Petit Nicolas, peuvent être repris. Pour les « demi-pensionnaires », on invente « semidiedentes ».

 

A partir de 12 ans, dit l'éditeur. Quel plus beau cadeau de Noël pourrait espérer votre enfant, votre neveu, votre jeune voisin ? 14,25 € et des heures de lecture ! Glaucops !

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de litterrance
commenter cet article

commentaires

Lou 16/12/2012 16:40


 


Si on faisait plus souvent du petit latin, on aurait moins la tête à des bêtises : - )


 

des pas perdus 16/12/2012 08:54


Belle initiative.

Lou 16/12/2012 08:53


 


Il me semble que ce Pullus est à la portée de lecteurs qui ne connaîtraient pas le latin. L'apprentissage se fait par imprégnation, des mots reviennent souvent, il y a les dessins (on
comprend immédiatement qu'on est dans une cantine), et puis le lexicon apporte quelques informations utiles, enfin, on peut consulter le Gaffiot en ligne :
http://www.lexilogos.com/latin/gaffiot.php?q=


 

yueyin 15/12/2012 23:30


excellentissime, il faut décidément que dérouille mon latin (qui hélas ne fut jamais très fringant)

 


 
Handicap International

un clic sur les images