Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 23:01

 

Shangai, vieille ville, 2004 700

Shangai, vieille ville, 2004

 

 

Yunqing, Jiangnan Sizhu, Shanghai, traditionnel

 

Qiu Xiaolong, La Danseuse de Mao

Qiu Xiaolong, La Danseuse de Mao, 2007, trad. française, Liana Levi, 2008

 

Elle a dansé avec le président Mao à Shanghai : en s'abandonnant contre son épaule, Shang a relancé sa carrière d'actrice. Aujourd'hui, le Grand Timonier n'est plus qu'un souvenir et la star s'est suicidée, laissant derrière elle des secrets d'alcôve. Une jolie « fleur de prunier », petite-fille de Shang, guide l'inspecteur Chen dans le sillage de cette femme peu ordinaire...

 

Qiu Xiaolong est né à Shanghai en 1953. Son père est victime de la « Révolution culturelle », lui-même est interdit d'école. Après les événements de Tian'anmen, en 1989, il se réfugie aux États-Unis.

 

La Chine s'est éveillée. Pour certains, une vie de rêve, pour le peuple, un cauchemar.

Nous vous invitons à une traversée gourmande (ou misérable) de Shanghai à Pékin, des quartiers pauvres à ceux des nouveaux maîtres du monde, des affreuses nouilles bouillies au suprême canard laqué à l'ancienne.

 

Goûtez aujourd'hui votre riz blanc. Demain...

 

« La base économique conditionne la superstructure idéologique... » Chen parvint à énoncer ce postulat marxiste acquis à l'université, mais il en resta là. Ce qui caractérisait le « socialisme à la chinoise » actuel, toutefois, était l'incompatibilité entre les deux. Avec une économie de marché entièrement capitaliste – et encore au « stade de l'accumulation primitive », pour utiliser une autre formule marxiste – quelle sorte de superstructure communiste ou de civilisation spirituelle pouvait-on attendre ?

 

Il se souvint d'une petite gargotte au coin de la rue.

[…]

Une serveuse rondouillarde et courte sur pattes, qui devait avoir dans les cinquante-cinq ans, lui tendit un menu sale dans un silence maussade. Il commanda une bière Tsing Tao, deux plats froids – du tofu séché à la sauce rouge et un œuf de cent ans à la sauce soja et lui demanda :

« Vous avez des spécialités ?

_ Tripes, poumon, cœur de porc, etc., tout cela cuit à la vapeur avec du vin de riz. C'est une vieille spécialité de Shanghai. Vous n'en trouverez nulle part ailleurs.

_ Formidable. Je prendrai ça, dit-il en refermant le menu. Et aussi une tête de carpe fumée. Une petite. »

[…]

Chen prenait un plaisir pervers à la compagnie de Gang ce soir-là et il lui tendit deux billets de dix yuans.

« Tante Yao, une bouteille de Fleuve Yang, une portion de joue de porc et une douzaine de pattes de poulet sauce piquante ! » cria Gang.

[…]

« Soupe au poulet, ensuite filet de carpe frit à la tomate et fleur de bourse-à-pasteur avec du tofu, annonça Peiqin avec un sourire heureux. Aujourd'hui nous sommes dimanche, tu pourras aussi avoir un verre de vin jaune de Shaoxin. »

[…]

« Aujourd'hui ma vieille épouse doit garder l'enfant de sa sœur, dit Long. Nous bavarderons à notre aise devant ce festin de crabes. Je vais les préparer. Ça ne prendra que quelques minutes. »

Il mit les crabes dans l'évier et les lava avec un petit balai de bambou. Pendant que les crustacés rampaient sous l'eau courante, il prit une grande marmite, la remplit d'eau à moitié et la posa sur le réchaud à propane.

« La cuisson à la vapeur est la plus simple et la meilleure.

_ Je peux vous aider, Long ?

_ Émincez le gingembre, répondit Long en lui tendant un morceau. Pour la sauce. »

Il se pencha au-dessus de l'évier pour nettoyer les crabes avec une vieille brosse à dents. Quand Chen eut terminé sa tâche, Long se mit à ligoter les crabes un à un avec de la ficelle blanche.

« De cette façon, ils ne perdent pas leurs pattes dans les paniers vapeur », expliqua Long en les mettant dans la marmite.

[…]

La sauce spéciale au vinaigre, sucre et gingembre était prête. Long y trempa ses baguettes, goûta et se lécha les babines. Il ouvrit une bouteille de vin de riz jaune de Shaoxin et remplit deux verres.

« Buvons d'abord.

_ à notre festin de crabes ! »

[…]

Tôt le matin, [l'inspecteur Yu] arriva au marché où [Peng] travaillait comme porteur de porcs, mais il apprit que Peng avait été renvoyé.

« Un bon à rien qui ne peut manger que du riz ramolli », lui dit un ancien collègue de Peng en attaquant à la hache une tête de porc surgelée sur un billot, et en crachant sur le sol jonché de feuilles de chou pourries. « Vous le trouverez probablement en train de manger son riz blanc chez lui. »

[…]

Un homme corpulent était accroupi à l'entrée de la ruelle comme un lion de pierre, le visage à moitié enfoui dans un grand bol de nouilles, tenant une gousse d'ail au bord du bol.

[…]

« Trouvons-nous un endroit. Un restaurant dans le coin, par exemple. »

[…]

Peng mit dans sa bouche un gros morceau de bœuf au bouillon.

[…]

Peng se servit une écuellée de soupe chaude au poisson du Guizhou et l'aspira en se léchant les babines.

[…]

« Je suis un porc mort », dit Peng en croquant le dernier travers de porc sauce aigre-douce et en s'essuyant les doigts.

[…]

[Chen] décida de se faire un shop suey avec tous les restes bouillis ensemble, additionnés de ce qui restait d'échalote, de gingembre et de poivre desséché dans le réfrigérateur. Il sortit le petit bocal de tofu fermenté et jeta le dernier morceau dans le liquide multicolore.

[…]

Elle partit donc pour le marché du quartier avec sa liste. Celle-ci était prometteuse. Porc gras, poisson de Wuchang, melon sauvage, poivre vert et rouge, et légumes de saison.

[…]

De retour dans la cuisine, elle se mit au travail. Le poisson vivant continua de se débattre et de sautiller pendant qu'elle l'écaillait sur la planche. Il eut un dernier sursaut quand elle le déposa dans le panier vapeur, et sa queue lui entailla le doigt.

[…]

Peiqin revint dans la cuisine. Elle coupa en dés l'aubergine cuite à la vapeur, ajouta du sel, de l'huile de sésame, et une pincée de glutamate. Elle coupa aussi un morceau de méduse pour un autre plat froid, accompagné d'une sauce spéciale dans une petite coupelle.

[…]

[à Pékin, au restaurant Fangshan]

« Alors je vous suggère un assortiment exquis. »

[…]

« Pour commencer : poisson vivant de Zhongnan hai, les mers du Centre et du Sud, à la vapeur, avec gingembre frais et ciboule. […] L'authentique canard laqué à la pékinoise. De six à huit mois, spécialement gavé. […] Nos chefs perpétuent la tradition qui consiste à décoller la peau du canard en soufflant à l'intérieur et à lui coudre le croupion avant de l'enfourner. […] Nous présentons les fameuses cinq façons de le préparer : fines tranches croustillantes roulées dans une crêpe, tranches frites à l'ail vert, pattes plongées dans le vin, gésiers sautés aux légumes verts, et soupe de canard, mais il faut environ deux heures avant qu'elle soit d'un blanc parfaitement crémeux. »

 

Restons sur cette note craquante.

 

- - -

 

Précédemment

 

François Cheng, Le dit de Tianyi – nourritures terrestres, une vie de saveurs

http://www.libellus-libellus.fr/article-francois-cheng-le-dit-de-tianyi-nourritures-terrestres-une-vie-de-saveurs-106497919.html

 

Umberto Eco, Le Cimetière de Prague – Cuisine des terroirs

http://www.libellus-libellus.fr/article-umberto-eco-le-cimetiere-de-prague-cuisine-des-terroirs-104308921.html

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de litterrance
commenter cet article

commentaires

yueyin 18/03/2014 19:02


Je vois que pour toi aussi, les enquêtes de Chen sont extrèmement gourmande, tout cela me donne terriblement faim :-)

Lou de Libellus 18/03/2014 20:00



 


Tu vois l'heure avec le commentaire. Galettes bretonnes ou pizza quatre fromages ? Decisions, decisions, both !


 



 


 
Handicap International

un clic sur les images