Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 00:01

 

 

« Cette semaine, J.-C. est notre invité. On ne présente plus J.-C., on connaît les innombrables récompenses qui lui ont été décernées.

En 1951, il est à la maternelle, il remporte haut la main, son petit poing fermé, déjà, le prix des Camarades.

Le 13 mai 1968, il arrive en tête du marathon Gare-de-l'Est-Denfert-Rochereau.

La même année, à 20 ans seulement, il gagne le prestigieux Bastille-Nation.

L'année suivante, il récidive après un parcours effectué sous le pseudonyme de Jessie (J.-C.) et ne dévoile la supercherie, connue seulement de son éditeur, lui-même, qu'après la cérémonie de remise du prix.

C'est un grand moment de votre vie ?

_ Une anecdote.

_ En effet, J.-C. est de tous les défilés /.

_ / non, pas celui du 14 juillet.

_ Le seul qui manque à votre palmarès. Après une éclipse de trois jours, trois ans, trente ans, vous revenez aux feux de la rampe pour une nouvelle aventure stupéfiante.

_ Merci, je ne fume pas de ce pain.

_ Parlez-nous de Terra.

_ Il y a quelques années, une bande de fondus de la Toile a fondé un scryptorium à 18 mains pour 9 claviers. L'Araignée, la toile au vent, chanté par Léo, Nini, plus connue sous le sobriquet de Peaudchien, qui tenait la buvette à la Bastille et, de ce fait, ne passait jamais à l'antenne, Marquise, célébrée par un auteur dramatique en sa maison du Palais-Royal : Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d'amour – jolie phrase triturée dans tous les non-sens par quelque philosophe de salon. Et puis encore, Buggy.

_ Vous ne nous parlerez pas d'un bloody day de l'année 2011 ?

_ Non.

_ Et Terra ?

_ Nathan reçoit une lettre lui apprenant que sa fille est vivante. Chloé avait disparu un de ces jours dont le trompettiste et pataphysicien de l'écume avait fait un roman. Nathan était désespéré au point de consulter le mage Ubuntu. à la lettre était jointe une photo comme on en faisait encore avant l'ère du virtuel. D'où venait l'expéditeur ? Peut-être du quartier, peut-être de très loin sans avoir eu à se déplacer lui-même pour déposer l'enveloppe.

_ Vous écrivez, page 23 : Évidemment, l'auteur de la photo aurait pu placer cette enveloppe avec juste son nom dans une seconde, avec une petite note explicative, et un billet d'un montant assez élevé, destiné à dédommager le porteur de la missive. Un quidam tout-à-fait inconnu et du photographe et de Nathan pouvait avoir été choisi grâce à l'annuaire, et muselé grâce à la petite prime : certaines personnes ne se posent pas trop de questions. Quelles personnes ? Je vous pose la question.

_ La réponse est dans le courrier, en majuscules : tu as déjà trouvé.

_ On peut se tutoyer, camarade, l'émission passe à 3 h 33, après la rediffusion de Plus moche la mort et avant Très chaste très pécheur. Nathan est de retour, il prend une arme et une vieille cassette d'AC/DC et l'autoroute. On ne sait où il va. D'où revient-il ?

_ D'Athens. Sa guimbarde n'a plus de chauffage, il n'aime plus AC/DC, il voudrait écouter Boris Vian, Je bois, Le Déserteur.

_ Ecoutons-le.



_ Et voici Ted Turner, directeur de la NSA et commanditaire de l'enlèvement : Chloé possédait l'ADN idéal. Tu y crois ?

_ Ha ! Le chromosome du tueur, le segment des racailloux, le chaînon manquant d'Horteboutefeux ! Évidemment, chez l'homo socialistus, il y a quelque chose. Pour Chloé, on avait cru trouver un ADN compatible avec celui du sarcophage sumérien récemment inventé et porteur de tous les espoirs d'une énergie nouvelle autorisant la croissance exponentielle d'une intelligence génétiquement étudiée pour. Le projet Cassandra était né : analyser le présent, en déduire le futur et le modifier. Le GRIS, le Grand Retour des Idées Sincères, est au pouvoir, sous la protection des Compagnies d'Ordre Nouveau Sécurisé, les CONS.

_ Je lis, page 103 : La Suisse était conforme à ce qu'en avait imaginé Nathan.

_ Oui, proprette, prévisible, juste chaque chose à sa place et une place pour chaque chose... un chalet sur le côté de place en place.

_ Un peu plus loin, page 121, tu écris : De son côté, Chloé n'avait pas perdu de temps. Ainsi, ta Chloé est à la recherche du temps qui n'est pas perdu ?

_ ?

_ Du côté d'un chalet, une balise, un signe, un cygne ou swan ?

_ Ha ! Malgré l'exactitude des pendules suisses, on cherche midi à quatorze heures. Et pourtant, à Rivière-du-Loup, à Beijing, à Rome, c'est l'heure de la pensée de midi.

_ Tout finit bien pour Nathan et Chloé.

_ Et Sue.

_ Oui, Sue. Tu conclues ainsi : Un jour, les Inutiles, comme on les appelait maintenant, politiciens, tortionnaires, publicitaires, pseudo-journalistes "aux ordres", "artistes" du chobiz, se réunirent dans l'île de la Barbade, vidée de ses domestiques et autres serviteurs. Et puis l'île sauta. On ne les regretta même pas.

_ Oui. Enfin, non.

_ J.-C., nous te remercions.

C'était Scryptorium, votre moment culturel mieux-disant offert par AREVA, AREVA pour que la planète bouge.

Notre prochain invité sera Louis Gallois pour son roman La Compèt', édité chez PSA-RENAULT, Corée du Sud, 2012.

Dormez bien, sous une couette NORMALE ! NORMALE, dormez, nous rêvons pour vous ! »

 

Jingle.

Générique.

Off.

 

« Par-fait ! Quand tu as dit " Oui. Enfin, non", quelle émotion ! Ce Scryptorium restera dans les mémoires.

_ Oui, peut-être. »

 

J.-C. prit sa plume acérée et chassa les marchands du Temple.

 

 

* * *

 

Lire la chronique de des pas perdus.

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de litterrance
commenter cet article

commentaires

Lou 08/11/2012 11:22


 


Je préfère celle d'Indochine : - )))


 

des pas perdus 07/11/2012 19:14


Je croyais qu'AC/DC avait fait une reprise de Boris Vian...................

 


 
Handicap International

un clic sur les images