Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 23:01

 

A Yiddishe Mamme, air traditionnel juif arrangé et orchestré par Dov Seltzer, Orchestre philharmonique d'Israël, Itzhak Perlman, violon, dir. Dov Seltzer, 1990

 

Will Eisner, Le Complot

Will Eisner, Le Complot, l'histoire secrète des Protocoles des Sages de Sion, Introduction de Umberto Eco, Grasset, 2005

 

Will Eisner

William Erwin Eisner est né à Brooklyn le 6 mars 1917, dans une famille d'immigrants juifs. Son père avait été étudiant en beaux-arts à Vienne dans les années 1900, sa mère était d'origine roumaine. L'un des premiers de la bande dessinée américaine, il est notamment le créateur du Spirit et l'inventeur du roman graphique (graphic novel, selon le terme donné par Eisner).

 

Définitions

 

Complot. n. m. (XIIe, « rassemblement de personnes » ; o. i. - origine incertaine). Projet concerté secrètement contre la vie, la sûreté de qqn, contre une institution.

 

Vrai, vraie. adj. Qui présente un caractère de vérité.

 

Faux, fausse. adj. Qui n'est pas vrai, qui est contraire à la vérité (pensable, constatable).

 

Vrai-faux. adj. Se dit de documents établis par une autorité administrative compétente mais portant une fausse identité.

fam. Se dit de quelque chose qui n'est pas ce qu'il paraît être.

 

Sergei-Nilous--Le-Grand-dans-le-Petit_357.jpg

Première édition des Protocoles des Sages de Sion, parue dans l'ouvrage Le Grand dans le Petit, l'Antéchrist est une possibilité politique imminente, de Sergei Nilous, 1905

 

Maurice Joly

Maurice Joly, né à Lons-le-Saunier le 22 septembre 1829 et mort à Paris le 14 juillet 1878, est un avocat du barreau de Paris, journaliste et écrivain pamphlétaire.

En 1864, après la publication du Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu, il est condamné à deux ans de prison à Sainte-Pélagie, pour « excitation à la haine et au mépris du gouvernement ». Rejeté ensuite par les républicains comme par les bonapartistes, il ne pourra plus obtenir un poste de responsabilité. Il se suicide le 14 juillet 1878.

 

En 1974, il fit paraître un livre "Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu"... Il entendait comparer Napoléon III à Machiavel, l'infâme auteur du "Prince", traité sur l'acquisition du pouvoir.

Will Eisner, Le Complot

 

On notera l'erreur de date...

 

Will Eisner n'a pas lu Machiavel, ou bien il n'a pas compris.

Quelques mots seulement, puisque l’œuvre du Florentin n'est pas notre sujet premier.

A propos de Machiavel, Jean-Jacques Rousseau écrit : « En feignant de donner des leçons aux rois, il en a donné de grandes aux peuples. Le Prince est le livre des républicains. »

Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social, III, 6, note

Will Eisner n'a pas compris non plus Maurice Joly, ce qui paraît naturel.

Maurice Joly écrit un pamphlet contre Napoléon III, et plus généralement contre les tyrans, et pour appeler à la République. A cette fin, il reprend le propos de Machiavel, invitant, dans Le Prince, à œuvrer pour la République, contre le Prince dévoyé qui n'a plus que le souci de lui-même et non celui du peuple.

 

Le Complot retrace l'histoire d’un document fabriqué sur commande, en 1898, par un faussaire russe, Mathieu Golovinski, et présenté sous le titre Protocoles des Sages de Sion. Le projet était de mettre à la charge des Juifs les troubles sociaux conduisant à la révolution. Il s'agissait de détacher le tsar de ses conseillers libéraux en lui montrant où menait le libéralisme, issu d'un complot juif.

Le pamphlet de Maurice Joly fut ainsi repris, avec de très légères variantes, par le faussaire.

L'escroquerie fut dénoncée dès 1921. L’ouvrage a pourtant continué à être imprimé. Henry Ford l'a fait paraître en feuilleton dans son journal, le Dearborn Independent.

Dans Mein Kampf, Hitler en dit ceci : Les « Protocoles des sages de Sion », que les Juifs renient officiellemernt avec une telle violence, ont montré d'une façon incomparable combien toute l'existence de ce peuple repôse sur un mensonge permanent. « Ce sont des faux », répète en gémissant la Gazette de Franckfort et elle cherche à en persuader l'univers ; c'est là la meilleure preuve qu'ils sont authentiques.

On appréciera l'argument.

On trouve cette note de Joseph Goebbels dans ses carnets, volume 13 : « ...en les lisant aujourd’hui, j’estime que nous pouvons très bien les utiliser. Les Protocoles sont aussi modernes aujourd’hui qu’ils l’étaient quand ils ont été publiés la première fois ! J’en ai parlé à midi au Fürher. Il les croit absolument authentiques. »

 

Le livre est encore réimprimé dans les pays arabes et en Amérique Latine.

 

Dans son introduction, Umberto Eco aborde essentiellement l'aspect littéraire de la question. Il rappelle que le « plan juif » de conquête du monde suit le plan jésuitique dévoilé par Eugène Sue dans Le Juif errant, puis dans Les Mystères du peuple.

Il renvoie également à Hermann Gödsche, Biarritz, qu'il évoque dans Le Cimetière de Prague.

 

Passons sur la méconnaissance de Will Eisner à propos de Machiavel et de Maurice Joly, et voyons les arcanes du complot.

 

Les Juifs seraient à l'origine du libéralisme mondial, ils détiendraient les clefs de la finance et de la banque.

 

Les Juifs constituent aussi une puissance économique internationale. Dispersés un peu partout, unis à leurs congénères par les liens de leur religion, qui leur vaut humiliations et persécutions, ils se trouvent placés dans des conditions particulièrement favorables pour se livrer à d’importants échanges commerciaux et financiers. C’est à tort qu’on les a crus longtemps voués uniquement aux transactions financières ; jusqu’au XIIIe siècle surtout, ils font encore plus le commerce des marchandises que le commerce de l’argent, comme le démontre très fortement MM. Moses, Hofmann et Kulischer.

Henri Sée, Les Origines du capitalisme moderne, Armand Colin, 1926

 

Werner Sombart, Le Capitalisme moderne, 1928, décrit le même ordre du monde, développé par les Lombards et les Juifs, non soumis aux contraintes religieuses du catholicisme.

 

Qu'en est-il ?

 

Regardons les quatre-vingts premiers du classement Forbes, The world's billionaires.

 

Carlos Slim Helu & family, $73 B ; Bill Gates, $67 B ; Amancio Ortega, $57 B ; Warren Buffett, $53.5 B ; Larry Ellison, $43 B ; Charles Koch, $34 B ; David Koch, $34 B ; Li Ka-shing, $31 B ; Liliane Bettencourt & family, $30 B ; Bernard Arnault & family, $29 B ; Christy Walton & family, $28.2 B ; Stefan Persson, $28 B ; Michael Bloomberg, $27 B ; Jim Walton, $26.7 B ; Sheldon Adelson, $26.5 B ; Alice Walton, $26.3 B ; S. Robson Walton, $26.1 B ; Karl Albrecht, $26 B ; Jeff Bezos, $25.2 B ; Larry Page, $23 B, Google ; Sergey Brin, $22.8 B, Google ; Mukesh Ambani, $21.5 B ; Michele Ferrero & family, $20.4 B  ; Lee Shau Kee, $20.3 B ; David Thomson & family, $20.3 B  ; Prince Alwaleed Bin Talal Alsaud, $20 B ; Carl Icahn, $20 B ; Thomas & Raymond Kwok & family, $20 B ; Dieter Schwarz, $19.5 B ; George Soros, $19.2 B ; Theo Albrecht, Jr. & family, $18.9 B ; Alberto Bailleres Gonzalez & family, $18.2 B ; Jorge Paulo Lemann, $17.8 B ; Alisher Usmanov, $17.6 B ; Iris Fontbona & family, $17.4 B ; Forrest Mars, Jr., $17 B ; Jacqueline Mars, $17 B ; John Mars, $17 B ; Georgina Rinehart, $17 B ; German Larrea Mota Velasco & family, $16.7 B ; Mikhail Fridman, $16.5 B ; Lakshmi Mittal, $16.5 B ; Aliko Dangote, $16.1 B ; Len Blavatnik, $16 B ; Cheng Yu-tung, $16 B ; Joseph Safra, $15.9 B ; Rinat Akhmetov, $15.4 B ; Leonid Mikhelson, $15.4 B ; Leonardo Del Vecchio, $15.3 B ; Michael Dell, $15.3 B ; Steve Ballmer, $15.2 B ; Viktor Vekselberg, $15.1 B ; Paul Allen, $15 B ; Francois Pinault & family, $15 B ; Vagit Alekperov, $14.8 B ; Phil Knight, $14.4 B ; Andrey Melnichenko, $14.4 B ; Dhanin Chearavanont & family, $14.3 B ; Susanne Klatten, $14.3 B ; Vladimir Potanin, $14.3 B ; Michael Otto & family, $14.2 B ; Vladimir Lisin, $14.1 B ; Gennady Timchenko, $14.1 B ; Luis Carlos Sarmiento, $13.9 B ; Mohammed Al Amoudi, $13.5 B ; Tadashi Yanai & family, $13.3 B ; Mark Zuckerberg, $13.3 B, Facebook ; Henry Sy & family, $13.2 B ; Donald Bren, $13 B ; Serge Dassault & family, $13 B ; Lee Kun-Hee, $13 B ; Mikhail Prokhorov, $13 B ; Alexey Mordashov, $12.8 B ; Antonio Ermirio de Moraes & family, $12.7 B ; Abigail Johnson, $12.7 B ; Ray Dalio, $12.5 B ; Robert Kuok, $12.5 B ; Miuccia Prada, $12.4 B ; Ronald Perelman, $12.2 B ; Anne Cox Chambers, $12 B

 

Arrêtons-nous à 12 milliards de dollars, avec Anne Cox Chambers, que l'on ne confondra pas avec Courtney Cox (Monica Geller in Friends), ashkénaze, également, et charmante.

 

Courtney Cox

 

Faisons le point.

 

Selon une étude réalisée par le professeur Sergio DellaPergola de l’Université hébraïque de Jérusalem, bien que la population mondiale a augmenté de 1,26 pour cent et a franchi le cap des sept milliards, le taux de croissance du peuple juif était significativement plus faible à 0,65 %. Au total, une personne sur 514 dans le monde est juif – moins de 0,2 % de l’humanité, selon des extraits de l’étude publiée dans Maariv dimanche.

JSSNews

 

JSSNews.com est un webzine d’opinion israélien. Il a été fondé par Jonathan-Simon Sellem en 2008 dans le but d’apporter « une information israélienne en français pour les francophones du monde entier – à la différence de la plupart des médias qui traitent du Proche-Orient avec des journalistes qui ne connaissent ni la région, ni ses réalités, ni ses problématiques. »

JSSNews est le premier média israélien francophone en termes d’audience depuis février 2011.

Notre devise est « libre de penser autrement », elle a été adoptée en raison de notre attachement aux valeurs du sionisme.

 

Nous ne vous ferons pas l'injure d'un cours d'onomastique ni d'un calcul statistique extrêmement simple. Selon JSSNews, la source la plus fiable, les Juifs représentent 0,2 % de l'humanité. En quelle proportion figurent-ils parmi les quatre-vingts premiers milliardaires du monde ?

 

Violences, ruses, guerres, révolutions.

 

Avertissement [Wikisource]: Les Protocoles des Sages de Sion est un document écrit à la fin du XIXe siècle à Paris par un faussaire antisémite russe, Mathieu Golovinski. L’auteur a voulu faire croire qu’il s’agissait d’un programme mis au point par un conseil de sages juifs voulant anéantir la chrétienté et dominer le monde. Le livre simule des comptes rendus d’une vingtaine de réunions secrètes exposant un plan secret de domination du monde. Ce plan imaginaire utiliserait violences, ruses, guerres, révolutions et s’appuierait sur la modernisation industrielle et le capitalisme pour installer un pouvoir juif. La publication à grande échelle de ce texte prétendait dévoiler ce complot.

 

Septième protocole

 

Nous devons être à même de répondre à toute opposition par une déclaration de guerre du pays voisin de l’État qui ose se mettre en travers de notre route ; mais si ces voisins, à leur tour, devaient se décider à s’unir contre nous, il faudrait leur répondre en déchaînant une guerre mondiale.

 

Qu'en est-il ?

 

Groupe Dassault Holding 700

 

Groupe Dassault : Nos valeurs.

 

Valeur essentielle du Groupe Dassault, la Passion, sans laquelle rien de grand ne peut se faire, est avant tout la capacité de repousser sans cesse les limites, de remettre en cause les certitudes… c’est la volonté de concevoir des solutions inédites et de déployer de l’enthousiasme pour les réaliser.

L’innovation naît de la rencontre entre la passion et l’audace.

Dans tous les métiers du Groupe, l’Excellence est un critère indéfectible de son savoir-faire et de son professionnalisme.

L’Engagement est une valeur fondatrice et pérenne du Groupe Dassault. Il se situe au cœur de l’entreprise depuis ses origines et s’exprime de multiples façons, notamment dans la compréhension des besoins et des attentes de ses clients.

 

A400M

 

L’A400M Atlas, enfin !

AéroBuzz, 30 septembre 2013

Airbus Military a officiellement livré à la France, le premier A400M des 174 qu’il a en commande.

C’est un aboutissement d’importance majeure : l’armée de l’Air française dispose depuis le début de la semaine du premier de ses 50 A400M, limité à un statut opérationnel initial, prélude à une entrée en service lente et progressive. D’ici à 2019, c’est-à-dire au terme de la période couverte par la prochaine loi de programmation militaire, 15 exemplaires seulement lui seront livrés, comme s’il s’agissait d’apprendre la patience aux militaires.

 

Des guerres programmées jusqu'au-delà de 2019.

 

La Direction générale de l'armement investit chaque année 16 milliards d'euros dans des matériels militaires.

 

LPM 2014-2019

 

Projet de loi relatif à la programmation militaire (LPM) pour les années 2014-2019.

Il est prévu une sanctuarisation du budget de la Défense : le président de la République a décidé de le maintenir à son niveau actuel durant trois ans, soit 31,4 Md€, avant qu’il n’augmente légèrement en deuxième période.

 

Le Monde, 10 septembre 2013

Le budget national diminuant, le gouvernement exhorte les entreprises du secteur à exporter massivement : "Nous n'avons pas le choix, il faut vendre à l'étranger", explique-t-on à la Direction générale de l'armement, qui investit chaque année 16 milliards d'euros dans des matériels militaires.

 

Spéculation.

 

Sixième protocole

 

Il faut qu’en même temps nous protégions le plus possible le commerce et l’industrie, et tout particulièrement la spéculation, dont le principal rôle est de servir de contrepoids à l’industrie.

Sans la spéculation, l’industrie accroîtrait les capitaux privés et tendrait à relever l’agriculture en affranchissant la terre de dettes et d’hypothèques avancées par les banques agricoles. Il est essentiel que l’industrie draine toutes les richesses de la terre et que la spéculation verse entre nos mains ces mêmes richesses ainsi captées. Par ce moyen, tous les Gentils seront jetés dans les rangs du prolétariat. Alors, les Gentils se courberont devant nous pour obtenir le droit d’exister.

 

Qu'en est-il ?

 

Le cartel de la réserve fédérale : les huit familles

Le HuffingtonPost, 07 juin 2011

 

McCalister, un membre éminent de l’industrie du pétrole avec des entrées dans la maison des Saouds, écrivit dans le Grim Reaper, qu’il a obtenu des informations de banquiers saoudiens, qui citaient le fait que 80% de la banque fédérale de New York, de loin la plus puissante branche de la réserve fédérale, étaient détenus par seulement huit familles, dont quatre résidant aux Etats-Unis. Ce sont les familles Goldman Sachs, Rockefeller, Lehman et Kuhn Loeb de New York, les Rothschild de Paris et de Londres, les Warburg de Hambourg, les Lazard de Paris et les Israël Moses Seif de Rome.

 

Droits du peuple, droits républicains.

 

Maurice Joly, Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu, 1864

 

Quatrième dialogue

 

MACHIAVEL.

Attendez : Dans vos calculs, vous n'avez compté qu'avec des minorités sociales. Il y a des populations gigantesques rivées au travail par la pauvreté, comme elles l'étaient autrefois par l'esclavage. Qu'importent, je vous le demande, à leur bonheur toutes vos fictions parlementaires ? Votre grand mouvement politique n'a abouti, en définitive, qu'au triomphe d'une minorité privilégiée par le hasard comme l'ancienne noblesse l'était par la naissance. Qu'importe au prolétaire courbé sur son labeur, accablé sous le poids de sa destinée, que

quelques orateurs aient le droit de parler, que quelques journalistes aient le droit d'écrire ? Vous avez créé des droits qui resteront éternellement pour la masse du peuple à l'état de pure faculté, puisqu'il ne saurait s'en servir. Ces droits, dont la loi lui reconnaît la jouissance idéale et dont la nécessité lui refuse l'exercice réel, ne sont pour lui qu'une ironie amère de sa destinée.

 

TROISIÈME PROTOCOLE

 

Les gens sont asservis, à la sueur de leur front, dans la pauvreté, d’une manière plus formidable qu’au temps des lois du servage. De celui-ci, ils pouvaient se libérer d’une manière ou de l’autre, tandis que rien ne les affranchira de la tyrannie du besoin absolu. Nous avons eu soin d’insérer, dans les Constitutions, des droits qui sont pour la masse purement fictifs. Tous les soi-disant « droits du peuple » ne peuvent exister que sous forme d’idées inapplicables en pratique.

Qu’importe à un ouvrier prolétaire, courbé en deux par un dur labeur et opprimé par son sort, qu’un bavard obtienne le droit de parler, ou un journaliste celui de publier une sottise quelconque ? A quoi sert une Constitution au prolétariat s’il n’en retire d’autre avantage que les miettes que nous lui jetons de notre table, en échange de ses votes pour l’élection de nos agents ? Les droits républicains sont une ironie pour le pauvre, car la nécessité du travail quotidien l’empêche d’en retirer aucun avantage, et ils ne font que lui enlever la garantie de salaire fixe et assuré, le rendant dépendant des grèves des patrons et des camarades.

 

Que dire ?

 

Hypothèses.

 

1. Les Protocoles sont un faux, en vue de discréditer les Juifs auprès du tsar en montrant l'aboutissement programmé de leurs idées libérales (en économie) et républicaines (en politique). Ils seraient l’œuvre de conservateurs traditionalistes, opposés à la modernité.

 

1.1. Si les Protocoles sont un faux, les Juifs n'ont pas de visées libérales en économie et en politique.

1.2. Si les Juifs ont un projet économique et politique conforme à celui qui est présenté dans les Protocoles, ceux-ci ne sont pas un faux – quel qu'en soit l'auteur.

 

Il résulte de cet examen que si l'on condamne les Juifs pour leurs idées libérales et républicaines, on soutient implicitement la politique du Prince. Ou bien si, comme Will Eisner, on considère que les Protocoles sont une œuvre de diffamation, on soutient que les Juifs conduisent la politique du Prince, contre la modernité et la République.

 

2. Les Protocoles sont un faux, mais sa diffusion ne profite pas à ceux qui condamnent les Juifs.

Notre époque est libérale et républicaine, certains peuples sont en guerre pour en obtenir la reconnaissance, la volonté de discréditer les Sages de Sion se retourne contre leurs ennemis.

Cela était déjà vrai au temps de Nicolas II où la Russie était un pays moderne bien loin de son Moyen-Age.

Il est curieux qu'un groupe de mercenaires politiques ait eu le projet de rédiger un faux pour abattre le cours de la modernité et du libéralisme à l’œuvre : leur projet était anachronique.

 

cf. Georges Solovieff, Souo̓uk-Sou : une saga russe, 1865-1935, L'Harmattan, 2001 :

 

Son règne et celui de son père correspondent à l'époque du plus grand essor dans l'histoire de la Russie des points de vue économique, social, politique et culturel. Les serfs sont libérés pendant le règne de son grand-père Alexandre II et les impôts sont allégés. Piotr Stolypine réussit à développer une classe de paysans riches, les koulaks. La population triple et la Russie, avec 175 millions d'habitants, devient la troisième ou quatrième puissance économique mondiale et possède le premier réseau ferroviaire après les États-Unis. Le rouble devient une monnaie convertible et outre un nombre important de marchands et d'industriels, l'Empire possède désormais ses propres financiers. Ils sont souvent des mécènes. La Russie prend, du temps de Nicolas II, la deuxième place dans le domaine de l'édition de livres. De nouvelles universités, des écrivains, sculpteurs, peintres, danseurs... sont à l'époque connus dans le monde entier.

 

« Nul doute qu'au train où croissait l'équipement industriel pendant les années du règne de Nicolas II, sans le régime communiste, la Russie eût déjà dépassé les États-Unis . »

Alexander Gerschenkron, cité par Marc Ferro, Nicolas II, Le grand livre du mois / Payot, 1990.

 

3. Les Protocoles profitent à ceux qui ont entrepris le développement moderne et libéral du monde et qui poursuivent leur œuvre.

On peut critiquer des idées, en particulier quand elles sont mises en action. Si des idées sont nuisibles au peuple, à la paix, à la planète, on sera en droit de condamner ceux à qui elles profitent.

 

Libellus propose le débat, sans réprouver ni encourager les valeurs du libéralisme.

 

Chacun verra, en fonction de ses valeurs personnelles et de ses choix politiques, ce qu'il lui revient de faire pour défendre ou condamner ceux qui sont à l'origine du libéralisme au Moyen-Age et en conduisent l'expansion à notre époque.

 

Les Protocoles ont déjà été évoqués sur Libellus à propos d'Umberto Eco, Le Cimetière de Prague.

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de chinoiseries
commenter cet article

commentaires

des pas perdus 01/11/2014 10:13

S'agissant de l'argent, cela tient à des questions religieuses et historiques dans de nombreux pays du Vieux monde et leurs ex colonies. De plus, l'écrit et l'étude tiennent une place très importance dans leur religion. Soit des éléments singuliers qui me semblent plus solides que les élucubrations sur un complot ou à affirmer que les juifs (les.. pour ne pas dire tous lais le sous-entendre) sont richissimes ou liés aux métiers de la finance.

Lou de Libellus 01/11/2014 12:38

"S'agissant de l'argent, cela tient à des questions religieuses et historiques"
Exactement. L'Eglise (rappelons au passage que c'est une invention récente - dans notre histoire) interdisait aux chrétiens tout ce qui était lié à la banque. Il y avait un créneau à saisir - même les chrétiens avaient besoin de finances.

"les élucubrations sur un complot"
C'est Will Eisner qui parle de complot, en ignorant, habilement, le sens du terme.

"affirmer que les juifs sont richissimes ou liés aux métiers de la finance"
Pas tous. C'est seulement une curiosité d'observer que les tenants du monopole de la banque mondiale (la FED américaine), de l'armement, du nucléaire (pour l'armement, également), sont, en lointain atavisme, du peuple élu - ce n'est pas une question de religion ni d'identité nationale.

Autrement, il y avait le petit tapissier de la rue Pelleport, dont on a déjà parlé : tout le monde l'aimait bien, il était aimable, comme les petits, excellents, commerçants du quartier de la rue des Rosiers.

Au Vél' d'Hiv' (la rafle organisée par les gendarmes et les conducteurs d'autobus français - on peut voir toutes les photos : pas un Allemand !), il n'y avait aucun Rothschild : le Rothschild avait financé le réarmement de l'Allemagne nazie dès 1933, par l'intermédiaire de JPMorgan, son filleul en finance - l'argent n'a pas d'odeur, mais JPMorgan, pour le Reich millénaire, était mieux inodore.

mikael 15/05/2014 18:22

pourquoi appeler ca un complot ??

Lou de Libellus 31/10/2014 11:58

Pas mal, Dan !
Vous êtes le premier à "commenter" - dans ce que j'appelle un commentaire.
Et un commentaire brillant.

Il est dommage que le 'nouvel OverBlog' ait supprimé (avec bien d'autres choses) le module 'Commentaires récents', qui permettait de faire revenir à la surface d'anciens articles.
Je vais mentionner votre contribution après le dernier article publié ou dans 'A la Une'.

Pour les Sénégalais... J'ai connu Sembene Ousmane (vous trouverez sur Libellus par un moteur de recherche). Il n'était pas milliardaire et il ne voulait rien devoir au Capital.

Vous pouvez m'écrire par le lien 'Contact'.

Dan 30/10/2014 19:19

Qui a fait le programme ?

c'est justement ce que personne ne sait : c'est donc un complot...

mais ce n'est pas seulement le secret qui définit le complot, en tous cas même si la préparation du complot est secrète, il ne reste pas lui-même secret très longtemps, et ainsi il est démasqué, et c'est ce qui vient d'être démontré dans cet article :
0.2% de 80 ça fait moins d'un cinquième, il faudrait donc logiquement trouver un seul milliardaire juif dans les 400 premiers, alors que déjà on en trouve au moins 13 dans les 80 premiers soit plus de 500 fois plus qu'il ne faudrait ! c'est quoi le problème avec les juifs ?

autre exemple : il y a environ 0.2% de Sénégalais dans la population mondiale : pour autant trouve-t-on un Sénégalais dans les 400 premiers milliardaires ? Non... "logique" car le Sénégal est un pays moins développé donc il est statistiquement normal que peu de milliardaires en proviennent : il faudrait donc pondérer le calcul en fonction des origines des 0.2% de juifs dans le monde : s'ils habitent tous à New-York il est logique qu'ils soient en sur-nombre dans un tel classement, mais s'ils habitent au Sénégal ça ne serait pas logique. Il semblerait en effet que beaucoup de juifs habitent New-York, donc elle est là la vraie question : qu'est-ce qui attire les juifs là où il y a de l'argent ?

Lou de Libellus 15/05/2014 19:08

C'est dit. Cela n'a pas de sens. Un complot est secret : quand il est programmé pour être diffusé, ce n'est plus un complot.
Qui a fait le programme ?

Lou de Libellus 10/10/2013 09:03


 


Il n'y a pas de routes droites dans le monde.


Citations du président Mao Tsé-Toung, XXI, 1967


La Chine est un pays
moderne.


 

yueyin 08/10/2013 22:25


reposée bref

Lou de Libellus 09/10/2013 08:25



 


Oui, tu as besoin de te reposé : - )))


 



yueyin 08/10/2013 22:25


Il va falloir que je relise ton article à tête reposé, j'ai un peu de mal à suivre :-)

Lou de Libellus 09/10/2013 08:24



 


Tu sais que j'ai fait mes études dans un ancien collège de jésuites : - )


 



des pas perdus 05/10/2013 12:20


Difficile de dire qui est juif et qui ne l'est pas... Par l'affiliation ou par la religion ? Les antisémites ont tendance à en voir partout...

Lou de Libellus 05/10/2013 19:54



 


Aucun rapport avec la religion ou la nationalité. Il s'agit seulement d'observer le nom et l'origine familiale.


0,2 % de l'humanité, pratiquants ou non, peu importe.


Que les Juifs défendent la modernité contre la tradition du Prince, cela te gênerait-il ?


 



 


 
Handicap International

un clic sur les images