Lou

  • : Libellus
  • Libellus
  • : Un bloc-notes sur la toile. * Lou, fils naturel de Cléo, est né le 21 mai 2002 († 30 avril 2004).

Recherche

l'heure à Lushan

France + 7 heures

 

pour mémoire

Survival

 

Uncontacted tribes

 

Un lien en un clic sur les images.

31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 23:01

 

Yves Velan, Je

Yves Velan, Je, Éditions du Seuil, 1959

 

Yves Velan, 1978

Yves Velan, 1978

Yves Velan est né le 29 août 1925 à Saint-Quentin, il est de Bassins, en Suisse. Enseignant, écrivain, il a publié :

Je, Seuil, Paris, 1959

La Statue de Condillac retouchée, Seuil, 1973

Onir, in Écriture 9, éditons Bertil Galland, Vevey, 1974

Soft Goulag, éditions Bertil Galland, Vevey, 1977

 

Nyon est la première ville qu'on rencontre entre Genève et Lausanne, en un point où la route longe le lac. Presque toute la bourgade est construite sur le plateau qui s'étend derrière, et du bas le voyageur n'en voit que la crête. Au sud, vers Genève, la pente s'infléchit, car un ruisseau borde la ville, ainsi la rue du Cordon, qui mène de la grand-route au centre, peut grimper tout droit au lieu de zigzaguer de flanc. Le trajet est d'ailleurs bref : cinq cents mètres à peine et l'on passe sous la poterne, où pend une lanterne d'un genre ancien. La maison à droite est la mienne, la cure, comme l'indiquent les volets à bandes vertes et blanches.

 

Un pasteur s'interroge. Un ami : Victor. Ou encore Jaunin, mourant mais encore vif dans la repartie.

 

Nous avons ardemment prié pour vous.

Qui ça, les pimbêches du Comité de Bienfaisance ?

 

C'est pas injuste que je doive mourir ?

[…]

Non, ce n'est pas injuste.

Ma voix n'a frémi que du triomphe de me sentir si calme.

Ce n'est pas injuste d'avoir été manœuvre toute sa vie, d'avoir vécu comme un chien, de mourir comme un chien ?

 

Il faut continuer. En ce moment il sait que rien n'arrive, mais au sommet de la roue il aura à nouveau l'illusion de pouvoir se changer. Il a appris qu'il est vivant, c'est bien quelque chose. Qu'en aura-t-il de plus si hors de cela il invente tout ? Allons toujours prendre une tasse de café. Il faut attendre avant de vouloir penser. Il pourrait quand même passer deux semaines dans le sud. D'abord rentrer dans sa paroisse, et souffrir. Morier. Avec un peu de chaleur humaine. Un peu de chaleur humaine.

 

Yves Velan met à la poubelle ses trois premiers romans, du faux Sartre, du faux Gide et du faux Flaubert, dit-il.

 

Ou bien du faux Nathalie Sarraute, un peu le Portrait d’un inconnu, ou un autre Italo Svevo, avec La Conscience de Zeno, La coscienza di Zeno ?

 

Un pasteur se cherche et Le cherche, Lui. Il souffre de se sentir coupable sans bien savoir de quoi il est coupable. Certes, il est lié au Parti du Travail, comme l'était Yves Velan, certes il a une certaine aisance financière, un héritage, qui lui permet de faire l’aumône, mais est-ce suffisant ? Au terme d'une quête, en forme de psycho-analyse, il entend qu'il est vivant, c'est déjà quelque chose, est-ce suffisant ?

 

Ecoutez Yves Velan, A témoin, le 22 février 1978, avec Eric Burnand.

 

 

 

Je est disponible aux Éditions L'Age d'Homme.

 

Remerciements à Denis Lecomte d'appeler à faire connaître la littérature francophone.

 

 

Sabine Paturel, Les Bêtises, 1986

 

Partager cet article

Repost 0
Lou de Libellus Lou de Libellus - dans de litterrance
commenter cet article

commentaires

Lou de Libellus 01/09/2013 22:10


 


Et c'est disponible en réédition et en poche, cela vaut le voyage, ou mérite un détour si tu vas voir ton compte en Suisse : - )


 

denis 01/09/2013 21:15


merci pour cette découverte d'un auteur suisse que je ne connaissais absolument pas et qui vient rejoindre la bibliothèque francophone que je constitue petit à petit

 


 
Handicap International

un clic sur les images